Immigration en France : Le plan B des jeunes Algériens

La France devient hors de portée des étudiants algériens, les frais d’inscriptions aux universités françaises vont fortement augmenter pour les étudiants étrangers hors UE dont les étudiants algériens, des frais allant jusqu’à 3770 euros par an.

La plupart des jeunes algériens qui désiraient poursuivre leurs études, ou plutôt leur vie, en France, ne pourront jamais payer ces prix exorbitants, mais cela ne voudra pas dire qu’ils vont abandonner, non, loin de là, ils ont plus d’un tour dans leurs sacs.

Nos jeunes vont passer au plan B, ils ne vont plus taper « VFS Global » ou « TLS Contact » dans leurs moteurs de recherche, c’est du passé tout ça, nos jeunes vont désormais taper « VFC Contact » (Vieilles Françaises Célibataires Contact).


(Ce texte accompagnant la caricature de SADKI est à prendre au deuxième degré. Il est parodique et décalé).