Algérie : Ali Haddad perd des atouts au sein du FCE

Ali Haddad

Les patrons de la SOGEMETAL et d’Alliance Assurances ont annoncé leur démission du forum des chefs d’entreprises (FCE) dans des déclarations rendu public.

Mohamed Arezki Aberkane, à la tête de SOGEMETAL, reproche à Ali Haddad son mépris du peuple. « Suite aux propos insultants à l’égard de la population de la willaya de Tizi-Ouzou, tenus par le président du forum, il m’est impossible de feindre le silence », déclare-t-il. Il ajoute : « je ne peux faire partie d’une organisation patronale qui prône l’anathème et le mépris envers tout un peuple ».

Le patron de la SOGEMETAL regrette ainsi la période où le FCE jouait un rôle économique dans la société. « J’ai, en effet, souscrit à une adhésion volontaire a cette organisation à l’époque ou elle rayonnait pour ses engagements et idéaux économiques envers mon pays », mentionne-t-il dans sa déclaration.

Hassen Khelifati, patron d’Alliance Assurances, a emboîté le bas à Mohamed Aberkane, déclarant le « gel de son appartenance » au FCE, après 17 ans d’adhésion.

Il faut dire que le clan présidentiel ne cesse d’enregistrer des défections ces derniers jours, suite à la colère populaire, qui a réussi à délier les langues, longtemps restées muselées.

Lire aussi : Issad Rebrab tacle le gouvernement et la continuité de Bouteflika