Algérie : le cinquième mandat de Bouteflika vu par la presse française

Abdelaziz Bouteflika médias français
Photo : Le Président Abdelaziz Bouteflika

La candidature du Président de la République Abdelaziz Bouteflika n’est pas passée inaperçue en France. Plusieurs médias sont allés jusqu’à s’interroger si le chef de l’État lui-même est au courant de sa candidature. 

Ainsi, dans la presse française, la candidature du Président – âgé de 81 ans, en poste depuis 1999 et à la santé précaire – n’a pas surpris. C’est « la fin d’un faux suspense », écrit le quotidien Libération dans un court article. « Pour les Algériens, c’est tout sauf une surprise dont ils semblent s’accommoder faute de mieux », confirme Le Parisien, évoquant « une santé défaillante de Bouteflika depuis son AVC survenu en 2013 ».

Le quotidien Le Monde, qui a consacré un éditorial, qualifie l’annonce du président de la République de « mauvaise nouvelle ». « C’est une mauvaise nouvelle pour l’Algérie. Cette fossilisation du pouvoir scelle la rupture entre le sommet de l’État et la société, qui vivent deux histoires différentes », écrit l’éditorialiste du média français.

Pour Le Monde, la candidature de Bouteflika à un cinquième mandat « n’est pas à proprement parler une surprise, mais on aurait pu espérer que, dans un éclair de lucidité, de courage politique, voire de respect pour ses compatriotes, le président Abdelaziz Bouteflika renonce, à 81 ans, à briguer un cinquième mandat à la tête de l’Algérie, qu’il dirige depuis près de deux décennies ».

De son côté, Le Figaro confirme qu’« il y a quelques semaines, les choses ont bien failli prendre une tout autre tournure ». Mais l’hypothèse du report de la présidentielle, « qui aurait permis de maintenir Bouteflika à son poste et aux différents courants du pouvoir de trouver un consensus sur la succession », a finalement été abandonnée.

Le dessinateur du quotidien régional Courrier Picard s’est même interrogé si Bouteflika lui-même était au courant de sa candidature. « Bouteflika est candidat à un cinquième mandat, il est au courant ?! » C’est la question que se posent deux militaires dans une caricature qui représente un Bouteflika affaibli sur son fauteuil roulant.

Caricature, dessinée par Alex, montrant Abdelaziz Bouteflika sur une chaise roulante, avec deux militaires qui s'intérogent si le Président algérien est au courant de sa propre candidature pour un cinquième mandat
Le dessin d’Alex — Courrier Picard

Lire également : Abdelaziz Bouteflika annonce officiellement sa candidature pour un cinquième mandat