Algérie : Nouria Benghabrit à nouveau sous le feu des islamo-conservateurs

Photo de Nouria Benghabrit, ministre de l'Éducation algérienne
Nouria Benghabrit : ministre de l'Éducation nationale soutient la décision de l'école International algérienne de Paris.

La ministre de l’Éducation nationale Nouria Benghabrit fait objet d’une compagne virulente sur les réseaux sociaux et les chaines de télévision privées, à la suite de son soutien à la directrice ayant décidé d’interdire la prière dans l’École algérienne de Paris.

Le levé de boucliers a commencé par Slimane Sadaoui, député du Front de libération national (FLN), qui a déclaré que « nous sommes musulmans, les responsables doivent respecter la religion de l’État ». Ce député de l’alliance présidentielle a conclu : « Nous refusons cette décision, on peut prier dans les casernes, pourquoi nous ne pouvons pas le faire dans les écoles ? (sic.) »

Kada Ben Amara, animateur d’une émission sur la chaine privée Dzaïr One, accuse la ministre de ne pas respecter les lois de la République. Son invité, Azzedine Djerafa, coordinateur de l’Alliance de l’Algérie verte (AAV), traite la ministre de « main de l’étranger » et pense qu’elle est venue appliquer « un complot français visant à dépersonnaliser l’enfant algérien et s’attaquer aux valeurs du peuple », avant d’ajouter qu’elle représente les « résidus » du colonialisme français.

Sur les réseaux sociaux, et depuis sa nomination, Nouria Benghabrit est accusée de « combattre l’islam », d’être « à la solde de la France », de servir « le sionisme » ainsi que beaucoup d’autres qualificatifs insultants et dégradants.

Il faut rappeler que la ministre a toujours été la cible des islamistes et des conservateurs, qui n’ont jamais cessé de demander son départ. Ses décisions concernant l’interdiction du voile intégral ainsi que la suppression de la formule « bismi-llahi r-Rahmani r-Rahimi (au nom de Dieu clément et miséricordieux) » de la page de garde de certains manuels scolaires ont, dans le passé, enflammé la toile.

C’était sur ObservAlgerie : Nouria Benghabrit interdit la prière dans les écoles ? (VIDÉO)