Algérie: Violences primaires des sénatoriales au FLN
Algérie: Violences primaires des sénatoriales au FLN

Les primaires du Front de Libération Nationale (FLN) pour les sénatoriales du 29 décembre 2018, sont marquées par une violence inouïe. Les élus locaux de l’ex-parti unique recourent à la force pour s’imposer dans le scrutin en faisant appel à des «baltaguias».

En effet, des images désolantes retransmises par une chaîne de télévision privée, montrent des militants du FLN de la wilaya de M’sila dont le chef lieu est situé à 350 KM au sud-est de la capitale Alger, s’expliquent à l’arme blanche. Bilan: Des dizaines de blessés dont plusieurs dans un état critique, a t-on appris de sources proches du parti.

A l’origine de la bataille rangée, des candidats au renouvellement partiel du Conseil de la Nation (Sénat), qui dénoncent une fraude lors du scrutin de la primaire du FLN dans la wilaya de M’sila, dans lequel seuls les élus locaux des conseils communaux et wilayals sont concernés. Le vote a viré à une rixe à l’arme blanche et une bousculade géante.

Pour rappel, le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation (Sénat) est prévu pour la fin de l’année en cours, plus précisément le 29 décembre 2018. Ce renouvellement interviendra avant quelques mois de la présidentielle tant attendue de 2019.