Algérie : Plus d’une centaine d’élus quittent le RND

Le premier ministre Ahmed Ouyahia
Ahmed Ouyahia, Secrétaire général du RND.

Plus d’une centaine d’élus du Rassemblement nationale démocratique (RND) de l’assemblée populaire de wilaya et d’assemblées populaires communales de Blida ont annoncé hier, mercredi 7 février, leur démission du parti.

Au total, 144 élus et cadres du RND de la wilaya de Blida (47 km au sud-ouest d’Alger) ont quitté le parti. Selon notre source, la cause de cette démission collective serait le limogeage de Mohamed Bouchelaghem par le secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia.

Cette décision aurait suscité une vague d’indignation de la base militante du parti à Blida. Les militants estiment que Mohamed Bouchelaghem a fait ses preuves sur le terrain. Le RND a même décroché plusieurs sièges lors des différents votes.

Selon notre source, certains militants qui ont démissionné du RND l’auraient fait pour s’opposer au cinquième mandat, et d’autres ont – paradoxalement – affirmé leur soutien au cinquième mandat de l’actuel chef de l’État. Ces derniers sont prêts à mener à bien la campagne de Abdelaziz Bouteflika.

Rappelons que des militants du Front de libération nationale (FLN) ont décidé d’ignorer les consignes de leurs coordinateurs et des dirigeants du parti et refusent de soutenir Abdelaziz Bouteflika ou de lui faire campagne.