Crise politique en Algérie : première réaction officielle de la Russie

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères
Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a réagi ce mardi à la crise politique algérienne, considérant que ce que vit l’Algérie est « purement une affaire interne », rapporte l’agence russe.

La Russie espère que la crise en Algérie soit résolue d’une manière responsable et constructive. « La Russie considère que ce qui se passe en Algérie est purement une affaire interne pour un pays ami de la Russie, tout en espérant que les problèmes soient résolus de manière constructive et responsable, dans le cadre d’un dialogue national global basé sur les garanties de la stabilité et des conditions de progrès politique, social et économique dans l’intérêt de tout le peuple algérien », a déclaré Maria Zakharova.

Cette déclaration de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères est la première réaction officielle de la Russie sur le mouvement populaire qui secoue l’Algérie depuis plusieurs semaines. Des milliers d’Algériens investissent quasi quotidiennement la rue pour revendiquer la chute de système politique et le rejet de la candidature de Abdelaziz Bouteflika. Ce dernier avait alors annoncé hier lundi son renoncement à un cinquième mandat, le report des élections présidentielles et la préparation d’une période de transition. Ces propositions sont considérées par l’opposition et le peuple comme une nouvelle provocation et un coup d’État du pouvoir politique.

Lire également :  Emmanuel Macron s’exprime sur la décision de Bouteflika (vidéo)