Politique : voici la raison pour laquelle Sellal a été limogé selon le sénat français

Le limogeage de l’ancien premier ministre Abdelmalek Sellal, intervenu quelques jours après les élections législatives du 04 mai dernier, fait encore parler de lui.

En effet, dans un rapport daté du 27 mai dernier et intitulé « Le volet méditerranéen de la politique de voisinage : le cas de l’Algérie », le sénat français révèle que le limogeage d’Abdelmalek Sellal de son poste de premier ministre est dû au fait qu’il a échoué à convaincre les partis d’obédience islamiste d’intégrer le gouvernement. « Alors qu’il était annoncé reconduit dans ses fonctions, le premier ministre Abdelmalek Sellal (FLN), âgé de 68 ans et en poste depuis 2012, a finalement été replacé par M.Abdelmadjid Tebboune le 24 mai dernier. L’échec de M.Sellal à trouver un accord avec l’alliance MSP-FC pour une entrée au gouvernement est présenté par les observateurs comme un des motifs de son éviction » écrivent les auteurs du rapport.

C’est également dans le même rapport que le sénat français a estimé que « l’hypothèse d’une candidature à un cinquième mandat en 2019 n’apparaît d’ailleurs pas exclue ».