Révélations exclusives: Ahmed Ouyahia et Mouad Bouchareb se partagent les sièges à l’avance

Lors des élections sénatoriales

Algérie – Plusieurs dépassements ont été enregistrés lors du renouvellement partiel du Conseil de la nation. L’ex-parti unique, le Front national de Libération (FLN) et le Rassemblement National Démocratique (RND) auraient secrètement négocié leurs sièges au Sénat. Certaines wilayas auraient été troqués contre d’autres.

Le FLN  aura remporté 32 sièges contre 10 pour son rival le RND.  Le parti de Mouad Bouchareb dispose désormais de 55 sièges au total sur 96 sièges au Sénat. Rappelons que les deux tiers sont renouvelables par le vote, et que l’autre tiers est désigné par le Président de la République.

Selon les sources d’ObservAlgérie, les deux tiers qui auraient dû se renouveler par vote, se seraient en réalité fait grâce à des négociations engagées entre le FLN et le RND.  Nous apprenons alors que les deux hommes politiques, à la tête de leurs partis respectifs se seraient mis d’accord pour se partager et échanger des wilayas.

Cela dit, toutes les wilayas ne sont pas égales, et n’ont pas la même valeur aux yeux des dirigeants. Selon nos mêmes sources la wilaya d’Alger aurait coûté cinq autres wilayas à Ahmed Ouyahia. En effet, pour que le RND ait  pu remporter la capitale, il lui aurait fallu léguer cinq autres wilayas au FLN. Alger aurait donc été troquée contre d’autres wilayas, que le RND aurait jugées « insignifiantes ».

Nous apprenons également que les dépassements enregistrés à Tlemcen, serait la preuve d’un grand désagrément entre ces deux partis. Chaque parti voulait s’emparer de Tlemcen, car celle-ci serait une ville très « significative ».  Le FLN se voyait héritier légal de cette localité et a fini par remporter le vote, faisant ainsi honneur au président du FLN, Abdelaziz Bouteflika qui est natif de cette wilaya de l’extrême-ouest de l’Algérie.