Arezki I.
06/11/2019 15:43

Prix du pétrole : L'Algérie subit une forte pression des pays européens

L’entreprise nationale des hydrocarbures Sonatrach subit des pressions européennes pour baisser ses prix de gaz. Ces pression ont un rapport avec la conjoncture actuelle que traverse l'entreprise ainsi que la situation économique de l'Algérie.

En effet, les négociations actuelles avec les partenaires européens de Sonatrach, en vue de la signature de nouveaux accords, sont rudes et difficiles. Cela notamment avec des pays qui font une pression sur l’Algérie pour la baisse de ses prix de gaz », affirme un spécialiste cité par le quotidien arabophone par El Khabar.

Sonatrach a déjà fait des concessions pour ses partenaires européens en matière de durée des contrats. Alors qu’elle signait des contrats de vingt ans et plus, l’entreprise nationale a réduit cette durée à dix ans seulement. Toujours selon le même média, l'entreprise nationale a déjà renouvelé 5 contrats les liants à des partenaires européens ; ce qui lui permet de garder une part de 9 % sur le marché européen. Une part qui était, il n’y a pas si longtemps, de 12 %.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

À noter que malgré la conjoncture politique et économique que traverse l'Algérie continue d’être considérée comme un partenaire économique fiable par ses partenaires européens. L’entreprise nationale des hydrocarbures a réussi à garder et à renouveler ses contrats avec tous ses partenaires traditionnels, cela malgré une concurrence féroce des pays du golf et de la Russie.

Lire aussi : Algérie : Sonatrach s’exprime sur la loi sur les hydrocarbures

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus