Rallye « Raid des reines » : les femmes à l’assaut du désert algérien

affiche du rallye « Raid des reines »
4e édition du rallye « Raid des reines »

Elles sont belles, elles sont fortes et elles se sont lancées à l’assaut du désert algérien, en participant à la 4e édition du rallye « Raid des reines », ouvert lundi dernier à partir de la wilaya de Ghardaïa.

Cette nouvelle édition organisée par l’agence de tourisme M’Zab Tours, en collaboration avec le ministère du Tourisme, vise le développement touristique de l’Algérie, notamment dans le Sud et l’extrême sud.

Le coup d’envoi de ce rallye automobile, réservé exclusivement aux femmes, a été donné au sud-ouest de la ville de Ghardaïa, aux alentours de Bounoura, avec la participation d’une trentaine de femmes venues d’Algérie, de France, du Brésil et du Yémen.

Les participantes vont parcourir 2000 kilomètres durant lesquels elles vont découvrir des décors époustouflants dans le grand Sud algérien, et ce de Ghardaïa vers Tamanrasset.

« Cette manifestation sportive, à portée divertissante et touristique, sera ponctuée par des haltes et bivouacs sur des dunes de sable ainsi que des visites touristiques des ksour, des sites et vestiges historiques. [Elle] constitue une belle occasion pour promouvoir la destination touristique du Sud algérien », a affirmé à l’APS Toufik Boughali, l’initiateur de ce challenge automobile.

Le rallye « Raid des reines » compte sept étapes, commence avec les ksour de Ghardaïa et s’achève sur l’Ahaggar de Tamanrasset, en passant par l’oasis d’El Menea, le Gourara de Timimoun, le Touat d’Adrar, le plateau de Tademaït et le Tidikelt de In Salah.

La période choisie pour le déroulement du « Raid des reines » est propice pour deux raisons principales ; le climat dans le Sud est plus ou moins clément et c’est une période où les femmes participantes auront l’occasion de célébrer la journée internationale de la femme dans des endroits touristiques du Sud algérien.

Lire aussi : Algérie – des femmes lancent une campagne contre le port du hijab