Arezki I.
05/11/2019 13:44

Le représentant de Tebboune chassé par la population (Vidéo)

Élection présidentielle (Algérie) - Le chef de campagne du candidat Abdelmadjid Tebboune dans la wilaya de Annaba, Tayeb Hmarnia, a été chassé et hué dans la rue par la population, apprend-on d'une vidéo largement relayée ce 5 novembre sur les réseaux sociaux.

La vidéo montre l’homme politique au milieu d’une foule de manifestants criant « klitou leblad ya serraqine (fr. vous avez mis à sac le pays, voleurs !) » et « dégage ». La population a invité le représentant de Abdelmadjid Tabboune à quitter immédiatement les « lieux et ne plus jamais revenir ». La foule exprime ainsi son rejet catégorique des élections présidentielles prévues le 12 décembre prochain.

Sénateur du tiers présidentiel, Tayeb Hmarnia est un ancien cadre de l’UGTA ayant subi la fronde de ses paires au sein de la Centrale syndicale à l’air de Sidi Saïd. Il a été désigné pour diriger la campagne électorale du candidat Abdelmadjid Tebboune, figure très contestée par le Hirak, le considérant comme étant un des éléments importants de l’ancien système de Abdelaziz Bouteflika et de la « bande ».

Rappelons qu’un autre candidat à cette élection a subi le même sort, samedi dernier, dans la commune de Babba Ali, à Alger. Ali Benflis a même échappé à un lynchage de la part de citoyens algérois qui lui reprochent sa candidature pour une élection rejetée par la majorité de la population.

Ces deux actes donnent un avant-goût de ce que va être la campagne électorale qui sera lancée dans quelques jours. Le climat électrique qui règne dans la rue algérienne n’augure de rien de bon pour le déroulement de cette échéance. Les observateurs nationaux et étrangers de la scène politique algérienne estiment que c’est « aventureux » de se lancer dans des échéances rejetées par le Hirak.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Lire aussi : Élections présidentielles : Abdelmadjid Tebboune entre en course

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

  • Avec sa tête de criminel et de corrompu, le hirak a des raisons d exister. La peur de se retrouver face au jugement populaire les pousse avec Gaid salah a se maintenir au pouvoir par tous les moyens illégaux . Leur fin pourtant semble proche.

    Annuler votre réaction

    Laisser un commentaire

  • J'adore ces vidéos. Bravo les jeunes ! Il ne faut pas lâcher ces traîtres, dès qu'ils mettent un pied dehors, il faut leur rappeler leur trahison/. Ils sont tous prêts à offrir leur mère, leurs femmes leurs filles pour un poste au gouvernement. Je ne sais pas comment fait un Tebounne, un Benflis, et les 3 autres pour regarder en face leur famille. Kleb !

    Annuler votre réaction

    Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus