Hakim M
24/09/2019 19:32

Algérie : Les révélations du Général Toufik au tribunal militaire

Algérie - Alors qu'il comparaissait dans la journée d'hier, le Général Toufik n'a pas hésité à répondre à toutes les questions du président du tribunal militaire de Blida en ce qui concerne, notamment, la réunion secrète du 27 mars à Hydra, rapporte ce mardi 24 septembre le journal francophone El Watan.

D'après la même source, qui cite des avocats présents lors du procès, le Général Toufik a confirmé avoir tenu « des réunions » avec Saïd Bouteflika. Ces réunions avaient, selon lui, pour but d'apporter sa « contribution dans la résolution de la crise que traverse » l'Algérie.

Réunion avec Saïd Bouteflika et Zeroual

« Liamine Zeroual était d’accord pour diriger la transition »

L'ancien patron du DRS est également revenu sur les circonstances de sa rencontre avec l’ancien président Liamine Zeroual. Il déclare à ce propos que « c’est Said Bouteflika qui a proposé Liamine Zeroual pour diriger la transition après avoir refusé les noms de Ali Benflis et de Ahmed Benbitour ». Le Général Toufik révèle alors avoir « appelé Liamine Zeroual et il était entièrement d’accord pour revenir pour le pays ». Le Général Toufik ajoute : « Liamine Zeroual m’a donné rendez-vous pour le samedi 30 mars à 10 heures, chez lui à Moretti. Mais une fois arrivé, il avait totalement changé de position ».

Zeroual décline l'offre et invoque son état de santé et le hirak

Selon le Général Toufik, l’ancien président Liamine Zeroual « a décliné l’offre en invoquant son état de santé et le hirak ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Rappelons qu'en avril dernier, l’ancien président de la République Liamine Zeroual avait confirmé cette rencontre avec l’ex-patron du DRS Mohamed Mediène, dit Toufik. « Je tiens à cet effet à informer, par devoir de vérité et de transparence, que j’ai reçu ce samedi 30 mars et à sa demande, le général de corps d’armée à la retraite Mohamed Mediène, qui m’a porté la proposition de présider une instance chargée de la conduite de la de transition. Il m’a affirmé que cette proposition avait été faite en accord avec Saïd Bouteflika, conseiller à la présidence de la République », avait fait savoir Liamine Zeroual.

« J’ai fait part à mon interlocuteur (le Général Toufik, NDLR) de toute ma confiance en la maturité des millions de manifestants et de la nécessité de ne pas entraver la marche du peuple, devenu maître de son destin », avait ajouté Liamine Zeroual dans la même lettre.

Lire également : Ce qu’il faut savoir du procès de Toufik, Tartag, Hanoune et Saïd Bouteflika

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus