Photo archive: saisie de 701 KG de cocaïne à Oran

Trafic de drogue: Le fils d’un ancien premier ministre et des magistrats impliqués

L’affaire de la saisie de plus de 700 kilogrammes de cocaïne au port d’Oran (450 KM à l’ouest de la capitale Alger), le 30 Mai 2018, continue de défrayer la chronique.

Le fils d’un ancien premier ministre, des magistrats de différentes wilayas du pays ainsi qu’un ancien président de l’assemblée populaire communale de Ben Aknoun à Alger,  seraient impliqués dans la tentative d’introduction de 701 KG de cocaïne en Algérie, selon des sources se disant très bien informées.

Selon les mêmes sources, cinq suspects dont des magistrats accusés de corruption, arrêtés dans le cadre de la même affaire, ont comparu, hier le 19 Juin, devant le juge d’instruction prés le tribunal de Sidi M’Hamed dans la wilaya d’Alger. Les enquêteurs leur reprochent des manigances avec les principaux accusés dans l’affaire de la cocaïne saisie dans le port d’Oran. Les magistrats en question auraient touché des pots-de-vin.

Pour rappel, les efforts combinés d’une unité de l’armée nationale populaire (ANP) et d’une patrouille de recherche de la gendarmerie nationale, avaient permis de déjouer une tentative d’introduction de sept quintaux de cocaïne en Algérie.