Photo : ambulance de la protection civile algérienne
Photo : ambulance de la protection civile algérienne

A Oum El Bouaghi et plus précisément dans la commune d’Ain El Beida, un citoyen fou furieux se serait  violemment pris à un élu de l’assemblée populaire communale (APC)  d’Ain El Beida. Le responsable a été retrouvé mort dans son bureau.

A Ain El Baida, la commune la plus peuplée de la wilaya d’Oum El Bouaghi, et selon des sources locales, un citoyen pris d’une crise d’hystérie, a tué hier mardi, un élu de l’assemblée populaire communale d’Ain El Beida à Oum El Bouaghi.

La victime, le dénommé M.A, membre de l’APC  d’Ain El Beida, responsable de la commission des services techniques, aurait été retrouvé mort dans son bureau, après la visite d’un citoyen de la même wilaya.

Le groupe de la coalition islamiste, les partis  Nahda, Adala, et Bina, ont dénoncé dans un communiqué commun, l’agression et l’assassinat de cet élu à l’APC d’Ain Beida dans son bureau et pendant l’exercice de ses fonctions.

Ils réclament des mesures de protections et de sécurités pour les élus et les fonctionnaires des institutions publiques à savoir les communes, les wilayas  et les diverses directions.

 

Lire aussi :Une députée tue un sexagénaire dans un accident de circulation