Photo Archive: Chrétiens d'Algérie
Photo Archive: Chrétiens d'Algérie

Désintox – L’Algérie souffre d’une image ternie sur la scène médiatique internationale. L’absence d’une stratégie de communication pour promouvoir une réputation positive du pays fait d’elle un pays méconnu qui laisse place aux pires fantasmes.

Si les chrétiens algériens subissent effectivement des atteintes à leurs libertés individuelles et collectives de conscience et de culte, l’information faisant état de la «persécution des enfants algériens chrétiens» est totalement sournoise.  De surcroît, une «fake-news» qui fait le buzz sur la toile mondiale et contribue à renforcer cette piètre réputation de l’Algérie.

En effet, un site spécialisé dans l’actualité religieuse chrétienne prétend que le gouvernement algérien mène une campagne officielle pour avertir les parents sur des signes de conversion d’enfants algériens au christianisme : «En Algérie, l’église en croissance connaît actuellement une répression forte de la part du gouvernement. La population a même été avertie sur le fait que certains changements positifs et soudains dans les comportements d’enfants musulmans pourraient manifester qu’ils se sont convertis au christianisme… ce qui est strictement interdit», écrit-on avant de développer une théorie du complot visant la persécution des enfants algériens de culte chrétienne.

Une fake-new aussi douteuse que tendancieuse qui a même été reprise par l’agence de presse russe Sputnick News, dans sa version francophone.

Contacté par Observ’Algérie, un responsable algérien qui a requis l’anonymat, a démenti catégoriquement l’information. Selon lui «ce genre d’informations sournoises ne sont pas innocentes et visent à accentuer des pressions déjà existantes pour amener l’Algérie à tolérer le sectarisme qui était le cheval de Troie ayant plongé plusieurs pays du monde arabe dans le chaos», s’alarme t-il.

Pour rappel, plusieurs églises ont été mises sous scellés par les forces de l’ordre dans la région de l’Oranie et de la Kabylie, à l’ouest et au centre du Pays. Plusieurs Organisations Non Gouvernementales (ONG) et des défenseurs des droits des minorités religieuses ont dénoncé un «acharnement» contre les chrétiens algériens.

Lire également: Algérie: des chrétiens de Kabylie prient en pleine rue (VIDÉO)