Algérie : le président de la JS Kabylie accusé de corruption par un responsable du MC Alger

Photo montage : Cherif Mellal et logo de la JS Kabylie
Photo montage : Cherif Mellal et logo de la JS Kabylie

La Polémique enfle en Algérie suite aux déclarations gravissimes du porte-parole du MC Alger, Djamel Rachedi qui a accusé ouvertement le Président de la JS Kabylie, Cherif Mellal de «corruption».

Intervenant dans l’émission « Talk Foot » sur la chaîne arabophone El-Djazaïria One, Djamel Rachedi s’en est avec virulence au président de la JS Kabylie, Cherif Mellal. « Depuis l’arrivée de Mellal à la JSK, il est venu tel le messie. Il a sauvé le club de la relégation tout en faisant de l’argent. Il parlait de la corruption, alors qu’il eu à faire à ça pour assurer le maintien, c’est le procédé classique chez nous. C’est une réalité, celui qui dit que Mellal n’a pas acheté de matchs pour éviter la rétrogradation de la JSK est un menteur. C’est pour ça qu’on ne peut pas parler de projet sportif en Algérie », a-t-il accusé

« Il (Mellal, Ndlr) reste sur une série de mauvais résultats, notamment l’élimination en Coupe d’Algérie face à l’ARB Ghris (en 32es de finale : 2-0), qui a tout remis en cause. On lui a reproché de faire de la politique dans les villages qu’il avait visité. La boucle est bouclée. C’est l’effet boomerang, c’est la cause d’une mauvaise communication de Mellal, il devait s’occuper de son équipe et éviter de parler de la Sonatrach ou d’autre chose. Il a défendu l’intérêt de son club suite à la modification apportée par la LFP au calendrier du championnat, certes c’est une réaction humaine, légitime, mais il y’a une façon de le faire », a-t-il ajouté.

La JS Kabylie n’a pas tardé à réagir assurant que «la direction du club a pris immédiatement attache avec l’avocat du club qui a pris aussitôt l’affaire en main».«Maitre Meftah a annoncé d’emblée qu’une plainte sera déposée à l’encontre de l’accusateur» a indiqué le club kabyle sur page facebook officielle.