Grogne populaire en Algérie : les supporters du MCA et de l’USMA boycottent le derby

Le derby algérois opposant le MC Alger à l’USM Alger (3-2) s’est joué ce jeudi 14 mars devant une très faible assistance. Les supporters des deux équipes ont en effet décidé de marquer par leur absence les gradins du stade 5-juillet où s’est déroulé le match.

Le derby algérois, l’un des matches les plus attendus du championnat algérien attire d’habitude des foules impressionnantes, mais ce mercredi, le match n’a pas suscité l’engouement des algérois. Les gradins du 5-juillet étaient presque vides, les ultras des deux formations ont lancé des appels incitant les supporters à boycotter le match qu’ils ont jugé « dangereux » vu le contexte particulier que traverse l’Algérie.

À travers leurs chants et des banderoles dans les stades, les supporters du MCA et de l’USMA ont été parmi les précurseurs de la révolte populaire contre le cinquième mandat de Bouteflika et la continuité du système politique.

Notons aussi que ce match comptant pour la 24e journée du championnat de Ligue 1 de football s’est soldé par la victoire du Mouloudia d’Alger sur le score de 3 buts à 2. Le MCA a ouvert le score par l’entremise de Benladjia à la 40e minute de jeu. En seconde période, l’USMA est parvenue à remettre les pendules à l’heure grâce à Zouari (51e). Quatre minutes plus tard, le Mouloudia a repris l’avantage sur une reprise de la tête de Bendebka. À la 85e minute, l’USMA est revenue une nouvelle fois au score par l’intermédiaire de Ben Yahia (85e) sur coup franc direct détourné. Lamara a offert la victoire au Mouloudia sur un penalty discutable (88e).