CDM2030. Candidature conjointe avec l’Algérie : le Maroc hésite encore

Alors que l’idée d’une candidature maghrébine à l’organisation de la Coupe du Monde 2030 a été accueillie favorablement par l’Algérie et la Tunisie, au Maroc cette proposition ne fait pas encore l’unanimité.

Lors de sa dernière intervention, le président de la fédération marocaine de football, Faouzi Lekjaâ a laissé planer le doute sur une éventuelle candidature conjointe avec l’Algérie et la Tunisie, affirmant qu’aucune décision n’avait été prise pour l’instant pour une candidature avec certains pays du Maghreb.

Ainsi, il semblerait que le Maroc n’envisage pas une candidature commune avec les pays du Maghreb, mais plutôt avec des pays du bassin méditerranéen. Selon plusieurs médias marocains, le royaume réfléchit sérieusement à s’allier au Portugal et à l’Espagne qui avaient déjà échoué devant la Russie pour l’organisation du Mondial 2018.

Contrairement au Maroc, l’Algérie a tranché dans sa volonté d’organiser la Coupe du monde conjointement avec ses deux voisins maghrébins, la Tunisie et le Maroc. Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hettab avait affirmé il y a quelques jours que «l’Algérie est disposée à étudier la possibilité de se porter candidate à l’organisation de la Coupe du monde de football 2030, conjointement avec le Maroc et la Tunisie.»