Coupe d’Algérie – Match arrêté pour violence : la LFP a rendu son verdict

Incidents ayant émaillé le match de Coupe d'Algérie
Incidents ayant émaillé le match de Coupe d'Algérie

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a rendu son verdict sur le match des 16e de finale de la Coupe d’Algérie entre le CR Village Moussa et le MC Alger, disputé mardi. Des scènes de violences ont entraîné l’arrêt de la partie durant le temps additionnel de la première mi-temps.

Ainsi, la LFP a donné match gagné pour le MC Alger, par pénalité (3-0). Outre le match perdu, l’équipe du CRVM s’est vue infliger deux matchs à huis clos. Le pensionnaire de la Division nationale amateur (DNA) doit également s’acquitter d’une amande financière de 100.000 DA et rembourser tous les frais des dégâts matériels occasionnés à l’intérieur du stade pour le gestionnaire de l’enceinte sportive.

Au total, 62 personnes dont 45 policiers ont été blessées au stade Chahid Rouibeh-Hocine lors du match arrêté entre les deux équipes. Plusieurs supporters ont été blessées à divers degrés par des jets de pierres et de projectiles. Un poste médical avancé avait été installé au stade et pas moins de 63 éléments de la Protection civile, 7 ambulances et 4 camions anti-incendie avaient été mobilisés pour les opérations de secours qui ont duré plus de six heures, a indiqué la DGSN dans un communiqué.

De son côté, l’IB Lakhdaria a écopé d’un match à huis clos et 40.000 DA d’amende pour «utilisation et jets de projectiles entraînant des dommages physiques aux supporteurs du CS Constantine dans les tribunes».