France : un champion algérien menacé d’expulsion

Menad Lamrani
Menad Lamrani

La préfecture de la Somme en France a ordonné le 22 février dernier, l’expulsion du jeune coureur d’origine algérienne, Menad Lamrani, âgé de 23 ans. Il est placé sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, exécutable avant le 26 mars prochain, rapporte le quotidien régional français Le Courrier picard.

Le coureur algérien qui a notamment remporté les derniers « pré-France » en cross court à Soissons avec son club l’Amiens Université Club et détenteur de la meilleure performance française 2018 en espoir, se trouve actuellement en situation irrégulière en France. La préfecture de la Somme justifie sa décision de refuser un titre de séjour temporaire pour Ménad Lamrani à cause de « sa provenance d’Algérie, son entrée en France en 2015 avec un visa de court-séjour » et « une absence de vie familiale en France ».

Son club l’Amiens Université club (AUC) où il exerce également comme entraîneur de jeunes, a institué une pétition et une demande de réexamen du dossier du champion algérien, adressées à la préfecture. L’association Réseau éducation sans frontières (RESF) a de son côté soutenu l’athlète en collectant plus de 900 signatures sur une pétition en ligne.

Une manifestation de soutien sera également organisée ce lundi 11 mars à 11 heures, à Amiens, devant son lycée professionnel de l’Acheuléen, en présence de ses enseignants, de ses camarades et amis sportifs.

En attendant, le coureur algérien sera aligné malgré tout, ce dimanche 10 mars, au départ des Championnats de France de Cross-country à Vittel.

Lire également : Canada: un chanteur algérien menacé d’expulsion