JS Kabylie : La FAF réduit la sanction de Cherif Mellal

Photo montage : Cherif Mellal et logo de la JS Kabylie
Photo montage : Cherif Mellal et logo de la JS Kabylie

La Fédération algérienne de Football (FAF) a réduit la sanction infligée au président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, initialement suspendu pour une année dont six mois avec sursis pour «violation de l’obligation de réserve, outrage et atteinte à la dignité et à l’honneur d’un membre de la ligue». 

Ainsi, le premier responsable du club kabyle a vu sa suspension réduite à 3 mois par la commission des recours de la FAF. Toutefois, la nouvelle décision prise par l’instance fédérale n’emballe pas trop Chérif Mellal. Ce dernier a décidé de faire appel au Tribunal arbitral sportif (TAS) algérien.

« La commission de recours de la FAF a rendu son verdict concernant la sanction initiale prise en première instance par la commission de discipline à l’encontre du président Cherif Mellal. Dans sa décision notifiée au club, ladite commission a pourtant reconnu entre autres le bien fondé du dossier déposé par l’appelant qui était dans son droit de dénoncer le dysfonctionnement de la programmation des matches par la LNF qui portait préjudice à son club, comme elle a considéré le rôle novateur du projet sportif développé par Cherif Mellal, cependant celle-ci n’a fait que réduire la sanction à trois mois ferme», a indiqué le club kabyle sur sa page Facebook officielle.

La JS Kabylie a qualifié d’« incohérente » la décision prise « par rapport aux considérants  contenus dans la décision de la commission de recours lesquels plaident pour la levée pure et simple de la sanction. Devant cette situation qui prête à confusion, la direction du club a décidé de faire appel au Tribunal arbitral sportif (TAS) algérien».