Terrorisme : un fléau en recul en Algérie

L'Armée Nationale Populaire Algérienne
L'Armée Nationale Populaire Algérienne

Selon l’Indice Global du Terrorisme (GTI), les attentats terroristes sont en baisse dans le monde. Le rapport du GTI, publié hier mercredi, a placé l’Algérie à la 54e place sur 163 pays, avec un nombre total de 13 attaques, 8 décès et 19 blessés.

Pour le GLobal Terrorism Index (GTI), l’Algérie devient de moins en moins impactée par le terrorisme. Le pays aura ainsi gagné cinq points par rapport à l’année dernière, classé 49e et 42e en 2016. La cause d’un tel progrès est certainement liée aux efforts de l’armée nationale populaire dans sa mission de lutte contre le terrorisme.

Terrorisme en baisse dans le monde :

Sur le plan planétaire, le nombre de morts suite à des attaques terroristes dans le monde a chuté en 2017 de 27 % par rapport à 2016, où les chiffes étaient estimés à 18.814 victimes. Cela marque une baisse des actes meurtriers pour la troisième année consécutive.

Un fléau en hausse au moyen Orient et dans la région MENA :

Ce rapport explique que le terrorisme ne cesse d’augmenter dans la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord. «Cinq pays, dont l’Afghanistan, l’Irak, le Nigéria, la Somalie et la Syrie, ont enregistré plus de 1 000 décès, tandis que 19 pays ont enregistré plus de 100 décès », précise le rapport.

Il y est également indiqué que la Somalie et l’Égypte ont enregistré la plus forte augmentation du nombre de décès en 2017: les attentats en Somalie ont fait 587 personnes et en Égypte 311 personnes. Les décès dus au terrorisme ont augmenté de 93% en Somalie entre 2016 et 2017.

Après l’Irak, l’Afghanistan arrive en deuxième position de ce classement, avec le plus grand nombre de morts l’an dernier (4653). Les Talibans intensifient leurs attaques sanglantes contre les forces de sécurité afghanes.

En ce qui concerne, les attaques terroristes dans les pays maghrébins, le GTI a classé la Tunisie à la 47e place, le Maroc 132e, et la Libye 13e.