Shérazade
12/11/2019 16:52

Transfert de devises depuis l'Algérie : Saisie d'une importante somme à l'aéroport d'Alger

Nouvelle saisie importante de devises à l'aéroport international d'Alger. Les services de sécurité au niveau de l'aéroport international d'Alger, Houari Boumediene, ont mis en échec une nouvelle tentative de transfert illégal de devises depuis l'Algérie, a indiqué un communiqué de la sûreté nationale, dont Observ'Algérie détient une copie. La somme d’argent saisie est de 13500 euros.

Selon ledit communiqué, les services de la sûreté nationale, ont arrêté un individu s'apprêtant à prendre un avion à destination de Paris (France). Il tentait de quitter le territoire algérien en possession de 13500 euros non déclarés.  Le mis en cause, de nationalité algérienne, n’avait aucun justificatif à présenter, ladite somme d’argent était saisie.

En plus de la saisie de 13500 euros, le mis en cause a été placé en garde à vue pour les besoins de l'enquête, en attendant sa présentation devant la justice. Il risque de lourdes peines pour infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux, de et vers l’étranger.

Des contrôles renforcés contre les transferts illicites de devises et des objets de valeur  :

Il est important de rappeler que les services de la police des frontières et les éléments des douanes algériennes ont une technologie de pointe et des méthodes très minutieuses pour découvrir les billets de banques, des métaux, des pierres précieuses et des objet de valeur.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

De plus, un nouveau point de contrôle a été mis en place, pour traquer les billets d'argent. Il se trouve à la fin du processus de contrôle. Juste avant d’accéder à l’avion.  En effet, deux agents de sécurité revérifient pour la énième fois les bagages des voyageurs. Ces agents demandent aux passagers d’ouvrir leurs sacs et valises.

Enfin, la Banque d’Algérie stipule dans son règlement, publié dans le Journal officiel, que toutes personnes, résidente ou non résidente, transportant des sommes d’un montant égal ou supérieur à 1000 euros en provenance ou à destination de l’Algérie, doit faire la déclaration de cette somme auprès de la douane.

A lire aussi : Dépôts bancaires en devises, le gouvernement s'explique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus