Un député du RND s’oppose au cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika

Photo de l'assemblée populaire nationale (Algérie)
Photo de l'assemblée populaire nationale (Algérie)

Un député et ancien sénateur du Rassemblement National Démocratique (RND) se déclare contre le cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika, a-t-on appris de sources sûres.

Issu du deuxième parti de l’allégeance au chef de l’État, le parlementaire, élu de la wilaya de Biskra au sud de l’Algérie, mènerait une campagne contre la candidature de Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat à la tête de l’État algérien.

Influent dans sa wilaya, le député en question aurait fait le déplacement lors d’un match de football du club phare de la région, l’Union sportive de Biskra (USB) en l’occurrence, pour inciter les supporteurs à se mobiliser contre la candidature du chef de l’État.

Selon les sources d’ObservAlgerie, le député a fait le déplacement « dans le but d’inciter les supporteurs de cette équipe à manifester leur rejet au cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika, par des chants, des tifos et d’autres types de manifestations ».

Ce parlementaire n’aurait pas non plus mâché ses mots lors d’une rencontre avec son chef de parti, Ahmed Ouyahia. Il aurait alors « reproché beaucoup de choses à son supérieur hiérarchique, en l’occurrence, la soumission aveugle du parti, les discrètes guerres d’intérêts, et cette complicité malveillante qui ruinerait le pays », a-t-on appris.

Lire aussi : Remaniement ministériel pour mener la campagne de Bouteflika