Pica Ouazi
26/06/2019 11:42

L'ex-wali d'Alger Abdelkader Zoukh officiellement mis à la retraite

L’ex-wali d’Alger Abdelkader Zoukh a été officiellement mis à la retraite. Cette mise à la retraite du haut cadre de l’État a été notifiée par un décret présidentiel paru dans la dernière édition du journal officiel No 36 du 6 juin 2019.

Abdelkader Zoukh, qui est mis sous contrôle judiciaire, bénéficie de la règle du privilège de juridiction due à son statut de haut cadre de l’État. Sa mise à la retraite lui enlève ainsi les privilèges que la loi lui confère. Rappelons que son dossier a été transmis à la Cour suprême, seule juridiction habilitée à le juger en application des dispositions de l’article 573 du Code de procédure pénale. Le dossier a été instruit par le parquet général près la Cour d’Alger à la suite de l’enquête préliminaire conduite par la police judiciaire et par la Gendarmerie nationale d’Alger pour des faits à caractère pénal.

Abdelkader Zoukh a été entendu dans des affaires de corruption relatives aux dossiers ouverts par la justice au courant des dernières semaines. Il a été placé sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction près la Cour suprême. L’ex-wali d’Alger a été limogé suite à l’effondrement d’un immeuble à la casbah d’Alger sans toutefois perdre sa qualité de haut cadre de l’État algérien.

Il faut souligner que cet ex-wali était très proche du cercle de l’ancien président de la République Abdelaziz Bouteflika. Il était l’un des soutiens inconditionnels du cinquième mandat. Il était connu pour ses déclarations controversées et est accusé dans plusieurs affaires de corruption ayant un lien avec les hommes d’affaires et les industriels arrêtés et emprisonnés à El-Harrach, notamment Mahieddine Tahkout et Ali Haddad.

Abdelkader Bensasalah signe des décrets portants promotion d’officiers de l’armée

Le chef de l’État Abdelkader Bensalah a procédé le lundi 24 juin à la signature d’un décret portant la promotion d’officiers de l’armée ainsi qu'un autre pour le décernement de médailles au personnel militaire et civil assimilé, a indiqué un communiqué de la présidence.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Le communiqué indique :

« Conformément aux dispositions de la Constitution, notamment en ses articles 91, 102 et 104, le Chef de l’État, M. Abdelkader Bensalah a procédé, lundi 24 juin 2019, à la signature de décrets présidentiels portant promotion d’officiers de l’ANP ainsi que des décrets présidentiels portant décernement de médailles aux personnels militaires et civils assimilés à compter du 5 juillet 2019 et du 1er novembre 2019 ».

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus