Algérie : le chanteur de raï Cheb Azzedine est mort

Cheb Azzedine - chanteur algérien de raï
Cheb Azzedine - chanteur algérien de raï

Algérie – Le chanteur de raï Abed Benaouda, connu sous le nom d’artiste Cheb Azzedine, est décédé ce mercredi 6 février dans un hôpital à Chlef (200 km au sud-ouest d’Alger), ont rapporté plusieurs médias locaux.

La famille artistique algérienne est de nouveau endeuillée : Cheb Azzedine a rendu l’âme à l’âge de 44 ans. Le chanteur de raï était hospitalisé à l’établissement public hospitalier des Sœurs Bedj à Chelef, après avoir fait un AVC (accident vasculaire cérébral), selon plusieurs médias.

Né en 1975 à Chlef, marié et père de six enfants, Cheb Azzedine était connu pour dénoncer la « hogra » des autorités dans ses chansons, et cela lui avait d’ailleurs valu une période d’emprisonnement.

Ce tragique décès intervient moins d’un mois après la mort d’un autre chanteur de raï, Houari Manar.

Rappelerons que Cheb Azzedine était une des grandes figures du raï des années 2000, avec des titres très connus, comme « wech djabek liya kheira », ou encore « ach dani lel ghorba ».

Aperçu du répertoire de Cheb Azzedine