Catégories Sports
| Le
12 septembre 2020 13 h 23 min

Algérie : Abderrahmane Hammad nouveau président du COA

Par Maacha H.

Le Comité olympique et sportif algérien (COA) a un nouveau président. Il s’agit de Abderrahmane Hammad. Il été élu à la tête du COA à l’issue de l’assemblée générale élective (AGE) qui a eu lieu ce samedi 12 septembre à Alger. Il remplace ainsi Mustapha Berraf qui avait démissionné en mai dernier.

Ancien athlète algérien et médaillé de bronze aux JO-2000 de Sydney (saut en hauteur), Abderrahmane Hammad l’a largement emporté devant les trois autres candidats, à savoir Soumia Fergani, Sid-Ali Lebib et Mabrouk Kerboua. Il a remporté 105 voix devant Mabrouk Kerboua (23 voix) et Soumia Fergani (5 voix).

Il devient ainsi le 14e président du Comité olympique et sportif algérien depuis sa création en 1963 avec, à sa tête, feu Mohand Maouche (1963-1965). Depuis cette date-là, se sont succédé à ce poste: Hadj Omar Darmoun (1965-1968), Mohamed Zerguini (1968-1983), Abdenour Bekka (1983-1984), Mohamed Salah Mentouri (1984-1988), Si Mohamed Baghdadi (1988-1989), Mohamed Salah Mentouri (1989-1993), Sid-Ali Lebib (1993-1996), Mustapha Berraf (1996-1998), Mustapha Larfaoui (1998-2001), Mustapha Berraf (2001-2009), Rachid Hanifi (2009-2013), Mustapha Berraf (2013-2020).

Hammad promet le “retour à la sérénité”

Le nouveau président du COA avait déclaré à l’agence officielle (APS) que le but de sa candidature était de “ramener la cohésion et la stabilité à notre instance olympique qui a traversé dernièrement des moments difficiles”. Il avait également promis de tout faire afin de faire retrouver à l’Algérie sa place dans différentes disciplines, à commencer par les Jeux olympiques 2021 de Tokyo (Japon) ainsi que les Jeux méditerranéens 2022 d’Oran.

Pour rappel, Abderrahmane Hammad succède à Mustapha Berraf qui avait décidé de démissionner depuis de nombreux mois. Une retrait qui serait motivé par la campagne hostile qui l’avait ciblé sur les réseaux sociaux. Notamment après la diffusion d’une vidéo le montrant saluant l’hymne national d’Israël lors d’un tournoi de judo à Paris, en France.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Maacha H.