Hakim M
19/07/2019 17:52

« Une Algérie made in France » : deux anciens sélectionneurs algériens provoquent la polémique

Les deux anciens sélectionneurs de l'équipe d'Algérie de football, Nacer Sandjak et Abdel Djaadaoui ont suscité une vive polémique suite à leurs déclarations parues, le jeudi 18 juillet, dans le quotidien français "Le Parisien" concerant le rôle de la France dans le parcours positif de l'Algérie, lors de la CAN 2019.

« Une Algérie "made in France" ». C'est le titre choisi par le journal français « Le Parisien », dans un article consacré à l'influence de la France sur la formation des footballeurs binationaux. Nacer Sandjak, ancien sélectionneur de l'Algérie et quart de finaliste de la CAN en 2000 a loué le rôle « essentiel » de la France dans le succès de l’équipe algérienne de football. « Bien sûr que les résultats sont essentiellement dûs à la formation française. Il n'y a pas de formation en Algérie. Il existe dans l'Hexagone une culture technique, physique et mentale plus importante que celle des joueurs locaux », déclare l'ancien coach de la JS Kabylie, né à Paris.

« Sans la France, cette équipe d'Algérie n'existerait pas »

De son côté, Abdel Djaadaoui est passé lui aussi à la tête de la sélection algérienne entre 2000 et 2001 a affirmé qu' « il n'y aurait pas cette équipe nationale qui brille sans la formation française. Il existe pourtant un vivier extraordinaire en Algérie mais la formation est délaissée. On a des lacunes. Il y a un manque d'infrastructures, un manque d'éducateurs qualifiés, bref un manque de tout ». Djaadaoui est allé encore loin affirmant que « l'Algérie est même en retard par rapport à nos voisins de la Tunisie et du Maroc », en citant « la fédération marocaine a engagé comme coordinateur à la DTN Jean-Pierre Morlans (ancien DTN à la FFF en 2007) en 2014 ».

Que dire de la France « made in Afrique » ?

L'article du Parisien ainsi que les déclarations de Sandjak et Djaadaoui ont eu pour effet de provoquer la colère des Algériens. Ces derniers ont tenu à réagir à travers les réseaux sociaux. Même s'ils reconnaissent le rôle de la France dans la formation des joueurs algériens, les internautes n'ont pas manqué de souligner les avantages, dont la France a bénéficié dans la formation des joueurs Algériens et Africains en général.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Lire aussi : Algérie – Sénégal : Tout ce qu’il faut savoir sur la finale de la CAN 2019

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus