Abdelah Oul
29/09/2019 15:17

La JSK victime d'intimidations avant son match face au Horoya AC

CAF 2019 : La JSK affrontera le Horoya AC, ce dimanche 29 septembre, au stade du 28-février de Conakry à 17 h (heure algérienne) en match retour du 2e tour préliminaire de la CAF. Les Kabyles tenteront de défendre leur avance et d'arracher la qualification sur les terres guinéennes.

🔴 Regarder en live

La JSK a réalisé un bon résultat à l’aller en s’imposant sur le score deux buts à zéro, ce qui lui permet de prendre une option pour la phase des poules. Évoquant cette rencontre décisive, l’entraîneur de la JSK, Hubert Velud, affirme que le groupe est optimiste et conscient que la mission ne sera pas de tout repos.

« Nos chances de se qualifier sont grandes vu le score du match aller, mais on sait qu’en Afrique, tout peut se passer. C’est un match qu’il faut savoir gérer avec intelligence et maîtrise. Le contexte extérieur peut peser aussi sur le résultat. C’est une vraie mission qui nous attend ; il faut être prêt mentalement et physiquement pour jouer notre match », a déclaré Hubert Velud au quotidien sportif Compétition, soulignant que la réconciliation avec les supporteurs, après la défaite concédée en championnat face au CR Belouizdad, passe par une qualification à la phase des poules.

Le match retour Horoya AC - JSK en direct

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

L'entraînement de la JSK interrompu par les responsables du Horoya AC

« … l’enfer à Conakry »

Les joueurs de la JSK étaient déjà avisés de l’accueil qui leur sera réservé en Guinée. En effet, les joueurs et les responsables de Horoya AC avaient provoqué les Kabyles dès la fin du match aller, en leur promettant notamment « l’enfer à Conakry ». Hier, la séance d’entraînement de la JS Kabylie n’est pas allée à son terme.

Les joueurs et les dirigeants du Horoya AC ont fait irruption sur le terrain avant de chasser les joueurs et le staff technique de la JS Kabylie, sous prétexte que leur séance d’entraînement avait dépassé le temps prévu. Les Guinéens sont allés jusqu'à menacer la délégation de la JSK. Le calvaire des Canaris ne s’arrêta pas là, puisque l‘intimidation s’est poursuivie même après leur sortie du stade.

Lire aussi : JSK : Hubert Velud révèle que les joueurs sont traumatisés par l’incident à Tizi-Ouzou

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus