Catégories Société
| Le
7 avril 2020 20 h 29 min

Algérie : La vente de semoule directement aux consommateurs interdite

Par Mohand Ouamar

Le ministère du Commerce a donné instruction, ce mardi 7 avril 2020, à l’ensemble des semouleries du pays leur intimant l’ordre de ne plus distribuer la semoule directement aux consommateurs. Le ministère a invité les intervenants à adopter l’ancienne procédure de vente en réactivant la chaîne de distribution qui se faisait via les grossistes et les détaillants.

La distribution de la semoule a constitué un véritable casse tête pour les autorités en Algérie, depuis la propagation du coronavirus. Les interminables chaînes et les bousculades font partie du paysage quotidien dans les différentes régions du pays. Cela, malgré les incessantes déclarations des responsables concernés affirmant que le produit est largement disponible. Faisant fi des mesures de précaution instaurées pour endiguer la pandémie du coronavirus, ils s’adonnent, en effet, à des queues et des rassemblements impressionnants devant les semouleries.

Reprendre la vente traditionnelle de la semoule

Pour en finir avec cette situation qui menaçait la sécurité de la population, le ministère du commerce vient d’opter pour une nouvelle mesure. Il s’agit de distribuer la semoule par le billet des commerçants détaillants qui devraient s’approvisionner à partir des grossistes. C’était ainsi que la distribution de cette denrée alimentaire se faisait avant l’apparition de cette pandémie. Il faut rappeler que la population a été prise d’une véritable folie à cause de la semoule, à l’annonce de la mesure de confinement prise par le gouvernement pour stopper la propagation du Covid-19.

En l’espace d’une journée, les stocks de ce produit se sont écoulés. Une première mesure a été prise, en effet, par le ministère du commerce qui a décidé de vendre directement la semoule au consommateur à partir des unités de production. Une disposition qui n’a pu maîtriser la situation. Bien au contraire, les semouleries ne désemplissaient pas, constituant même un énorme vecteur pour la propagation du coronavirus. Le même ministère a décidé ce mardi 7 avril de suspendre cette mesure et relancer la vente de la semoule via la traditionnelle chaîne de distribution.

Lire aussi : Alger : Ouverture de plusieurs points de vente de produits de large consommation

Voir les commentaires

  • Ministre de la semoule! Voilà le résultat des études supérieures en Algérie.
    Ce ministre Est très limité intellectuellement et manque de connaissances en économie et gère son ministère comme un café maure.

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies selon notre Politique de confidentialité .

En savoir plus