Catégories Economie
| Le
9 février 2020 14 h 08 min

Algérie : Le coronavirus menace 11 000 commerçants de faillite

Par Pica Ouazi

Le président de la Fédération algérienne d’import-export, du commerce international et de l’investissement, Mohamed Hassani, a affirmé que 11 000 commerçants sont menacés de faillite par le coronavirus. Il explique que l’épidémie a causé l’arrêt total des échanges commerciaux avec la Chine dans une déclaration au journal arabophone Echourouk, samedi 8 février.

Mohamed Hassani révèle aussi que le virus qui s’est propagé en Chine a occasionné des pertes colossales aux petits commerçants. Ces pertes varient entre 20 000 et 40 000 euros par personne, ce qui a une grande répercussion sur l’économie nationale. Le président de ladite fédération précise que plusieurs secteurs souffrent actuellement du gel des échanges commerciaux avec la Chine, à savoir l’agroalimentaire, le bâtiment et les hautes technologies. Il ajoute que les activités des entreprises d’import-export ont baissé de 80 % et que plus de 800 entreprises chinoises exerçant en Algérie souffrent du manque d’approvisionnement en matière première.

« Le coronavirus doit pousser l’Algérie à diversifier ses partenaires économiques »

Par ailleurs, Mohamed Hassani explique cette épidémie qui a conduit à l’arrêt des échanges commerciaux avec la Chine, tant que par voie aérienne que maritime, doit pousser l’Algérie à revoir sa stratégie commerciale. Il préconise ainsi la diversification des partenaires économiques pour dépasser la dépendance au marché chinois, qui est, pour rappel, prédominant en Algérie. Mohamed Hassani souligne, en revanche, que cette crise aura des effets positifs sur la monnaie nationale, prévoyant une hausse considérable du dinar algérien sur le marché noir.

Ces déclarations du président de la Fédération algérienne d’import-export, du commerce international et de l’investissement viennent ainsi démentir les informations données par l’ambassade de Chine en Algérie, qui avait assuré que les échanges entre les deux pays n’étaient pas affectés par la propagation du coronavirus.

Lire aussi : Algérie : Vers une flambée des prix des produits chinois

Voir les commentaires

  • monsieur hassani la diversification c'est bien mais la chine est plus que compétitive, ailleurs ce sera cher voir trop cher pour l'algérie, le jeu de domino sera fatal aux commerçants algériens si vous préconisez d'importer même de l'Inde ou bien de la Turquie ces deux pays et autres a leur niveau se frotteront les mains mais a vos dépends, juste un truc, priez pour que monsieur coronavirus disparaisse de chine, car l’Afrique entière est liée a la chine et pour des décennies, ces chinois ont même acheté des milliers de kms carrés en afrique et font de l'ombre aux pays européens

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies selon notre Politique de confidentialité .

En savoir plus