Catégories La uneSociété

Algérie : Le ministre du Commerce fortement critiqué pour avoir enfreint les règles du confinement

25 mai 2020 17 h 28 min

Le ministre algérien du Commerce, Kamel Rezig, a outrepassé les règles de prévention sanitaire renforcées spécialement à l’occasion de l’Aïd, pour éviter un montée incontrôlable du nombre des contaminations au Covid-19. Le responsable du département du Commerce, qui est censé donner exemple, s’est permis de rendre visite à ses amis à Boufarik (Blida). Ce qui lui a valu une déferlante de critiques sur la toile.

En effet, Kamel Rezig a ignoré les recommandations du gouvernement dont il est membre. A travers les réseaux sociaux, le ministre a fait état de sa visite pendant cet Aïd el-Fitr à Boufarik, dans la wilaya de Blida. Pendant que ses concitoyens sont confinés chez eux, appelés à éviter toute visite familiale ou interaction par souci vigilance, le ministre a rendu visite à des amis, dans la wilaya la plus touchée par la pandémie de surcroît. Une visite immortalisée par des photos qu’il a même publiées sur les réseaux sociaux.

« Aujourd’hui, j’ai eu l’honneur de visiter le plus ancien quartier de Boufarik pour voir des amis et des proches à l’occasion de l’Aïd », a-t-il écrit sur sa page Facebook. Non seulement, sa visite constitue une violation flagrante aux mesures de confinement, mais il s’est aussi photographié avec une personne qui ne portait pas de masque de protection. Pourtant, le port de la bavette est obligatoire

depuis dimanche 24 mai. Le non-respect de cette mesure expose tout contrevenant à des amendes.

Des critiques sévères contre le ministre

Le comportement du ministre du Commerce, Kamel Rezig, lui a valu de sévères critiques des internautes. Des Algériens ont exprimé leur colère contre ce responsable “qui devait donner l’exemple”. Pour la majorité des internautes, Rezig a montré une “attitude irresponsable”.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que le ministre du Commerce se distingue par des gestes qui vont à l’encontre des mesures prises par les autorités qu’il est censé représenter. Pendent ses sorties médiatiques, Kamel Rezig n’a montré aucun respect des gestes barrières, notamment la distanciation sociale.

Lire aussi : Les commerçants et les citoyens ont empêché l’Algérie de sortir de la crise, estime Rezig

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter

Voir les commentaires

  • Celui qui s'attaque au meilleur ministre du commerce de tous les gouvernements qui se sont succédés depuis l'indépendance ou bien il se trompe ou bien c'est parce qu'il voit en lui un bon musulman ce qui est insupportable pour cette tranche des juifs Algériens.

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies selon notre Politique de confidentialité .

En savoir plus