Algérie : Les chiffres faramineux des fuites de capitaux

La direction des douanes a révélé hier jeudi 8 janvier, les chiffres faramineux de la fuite des capitaux algériens vers l’étranger. Cette dernière a donné les montants de toutes les infractions enregistrées pendant les 9 premiers mois de l’année précédente.

Ainsi, la direction des douanes révèle que l’année 2019 a vu une saignée des capitaux algériens. Ses services affirment que le montant des infractions dépasse les 8 milliards de dinars. La douane est arrivée à saisir 1.722 .446 euros, 386.482 dollars, 23.578 millions de dinars, 145 034 dinars tunisiens pour l’argent. Quant aux métaux précieux, les douanes ont mis la main sur 1.731 kilos d’or et 12845.7 kilos d’argent.

Les services de douanes révèlent aussi que les infractions liées à la fuite des capitaux ont atteint 8.670 milliards de dinars alors que les infractions en dehors du commerce extérieur ont été de l’ordre de 487 .03 millions de dinars. Cette activité accrue de transfert illégal de la devise vers l’étranger a poussé les services de douane à créer une commission chargée de la lutte contre la fuite des capitaux.   

Il faut souligner qu’au-delà des chiffres donnés par les douanes, le phénomène de la fuite des capitaux peut s’avérer beaucoup plus important. En effet, plusieurs scandales ont éclaté l’année passée en ce qui concerne le sujet.

Ainsi, profitant de la crise politique et de l’instabilité du pays plusieurs hommes d’affaires ont transféré des sommes importantes à l’étranger. On peut citer à titre d’exemple les révélations du journal canadien « Le devoir ». Ce dernier a dévoilé qu’« Entre janvier et juillet 2019, plus de 78,6 millions de dollars ont été envoyés au Canada depuis l'Algérie, selon des chiffres obtenus auprès du Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada ».

Dans :