Catégories Faits divers
| Le
3 septembre 2020 9 h 30 min

Algérie : Un chanteur de raï condamné à 3 ans de prison ferme à Oran

Par Maacha H.

Le tribunal de Aïn El Turk dans la wilaya d’Oran a prononcé une peine de 3 ans de prison ferme ainsi qu’une amende de 30 millions de centimes à l’encontre du chanteur de raï « Djamel Milano » ainsi que son complice. Les deux personnes étaient accusées d’avoir organisé illégalement des voyages clandestins de l’Algérie vers l’Espagne, a rapporté, mardi 1er septembre, le quotidien arabophone El Bilad.

Selon la même source, l’affaire a commencé lorsque les éléments de la division de lutte contre l’immigration clandestine, relevant de la police judiciaire de la wilaya d’Oran, avaient ouvert leur enquête afin de piéger un dangereux criminel spécialisé dans le vol de voitures dans la wilaya de Sidi Bel Abbes, et qui se cachait dans l’une des résidences d’été à Aïn El Turk, dans la capitale de l’ouest algérien.

Après une opération de recherche intensive, et exploitation des informations obtenues, les services de sécurité ont réussi à appréhender le mis en cause. Ce dernier a ainsi été retrouvé dans la maison appartenant au jeune chanteur de raï « Djamel Milano ».

Le chanteur organisait des voyages clandestins Algérie – Espagne pour 50 millions de centimes

Les deux suspects ont aussitôt été arrêtés. Lors de leur jugement, l’accusé a révélé avoir versé une somme de 50 millions de centimes au chanteur de raï afin de lui organiser un voyage clandestin de l’Algérie vers l’Espagne. Des preuves d’appels et de photos retrouvées dans le téléphone de « Djamel Milano » ont confirmé cette thèse.

Après avoir entendu les deux accusés, le tribunal a finalement décidé de condamner les deux mis en cause, poursuivis pour « organisation de bande de malfaiteurs » et « trafic d’êtres humains », à une peine de 3 ans de prison ferme ainsi qu’une amende de 30 millions de centimes.

Pour rappel, le mois d’août dernier, la Cour d’appel près le tribunal criminel d’Oran avait condamné un groupe de sept personnes, dont un chanteur de raï dit Cheb Hicham ainsi qu’un baron de la drogue de nationalité marocaine, à de lourdes peines de prison, allant de 7 à 20 années, pour leur implication dans une affaire de trafic de drogue dure.

Lire aussi : Algérie : La chanteuse Siham Japonia condamnée à de la prison ferme

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Maacha H.

Voir les commentaires