Catégories Faits divers
| Le
7 avril 2020 18 h 20 min

Algérie : Un policier tue sa femme par plusieurs coups de feu pendant le confinement

Par Iss A.M

La paisible localité de Bouzaréah à l’est d’Alger, a été secouée en début de semaine par un horrible drame familial. Un policier aurait tué de sang froid sa propre femme devant leurs quatre enfants. L’agent de l’ordre de grade d’inspecteur aurait tiré 4 balles dans le corps de son épouse, a-t-on appris de sources locales.

Selon les mêmes sources, le policier de grade inspecteur aurait utilisé son arme de service pour tirer à bout pourtant sur son épouse, ne lui laissant aucune chance de survie. Les motifs de ce crime odieux restent pour le moment, un véritable mystère. Le mis en cause se serait rendu au commissariat central de la capitale après avoir commis son acte. En Effet, il s’agit du deuxième féminicide enregistré en une semaine dans la ville d’Alger. Mais qui n’a pas connu de médiatisation, déplore une militante féministe contactée par Observ’Algérie.

Un nouveau féminicide qui soulève l’indignation

Ce nouveau féminicide qui a coûté la vie à une jeune femme sans défense a soulevé une vague d’indignation notamment Plusieurs associations féministes sont montées au créneau pour réclamer que justice soit faite. Sur la toile, cette histoire a été largement partagée sur les réseaux sociaux suscitant l’indignation et la colère des internautes algériennes.

Pour rappel, les associations féministes au niveau national ont mis en place un dispositif d’alerte destiné aux femmes victimes de violences familiales et conjugales. Les numéros du SAMU des différentes régions du pays ainsi qu’un numéro vert sont disponibles sur les pages Facebook “Tharwa n Fadhma n Soumer” (Alger) et “Femmes Algériennes Revendiquant leurs Droits” (Oran).

Lire aussi : Algérie : Des centaines de femmes ont manifesté à Alger

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Iss A.M