Catégories Economie

Conversion d’un Airbus A330 : Air Algérie continue de s’adapter au Covid-19

28 mai 2020 18 h 14 min

La compagnie nationale Air Algérie a annoncé, ce jeudi 28, avoir converti un des ses Airbus A330 au transport de marchandise. Le transporteur aérien continue de s’adapter à la période de confinement due à la pandémie de Covid-19. Suite à la suspension de ses vols commerciaux, Air Algérie a dû se réorganiser et s’adapter afin de renforcer ses vols de transport de marchandises.

L’aéroport international d’Alger est fermé au trafic passager et tous les vols ont été annulés en raison de la propagation du coronavirus. L’activité de transport de passagers chez la compagnie nationale se limite au minimum, soit aux liaisons vitales pour rapatrier des ressortissants algériens bloqués à l’étranger.

Air Algérie opère désormais plus de vols cargos que de vols de passagers, et c’est une première. Pour répondre à la demande de plus en plus grandissante de ses clients, la compagnie a décidé d’utiliser une partie de sa flotte d’avions de transport passagers pour une utilisation cargo.

Ainsi, un avion Airbus A330 a été converti au transport de fret, pour renforcer la flotte de sa filiale, Air Algérie cargo. « Cette solution contribue à la continuité des activités de notre compagnie et facilite les opérations de chargement et de déchargement, ainsi que la réduction de l’usure des sièges », explique Amine Andaloussi, responsable de la communication d’Air Algérie. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la politique du développement de l’activité de fret au sein de la compagnie nationale.

Air Algérie augmente le volume de ses vols de fret

Actuellement, le fret aérien est essentiel pour le transport de fournitures médicales, d’équipements médicaux, de nourriture, etc. au départ de et vers l’Algérie

. La demande de transport de marchandises en cette période de coronavirus ne peut être assurée par les seuls appareils dédiés à ce genre d’opérations. Air Algérie trouve ainsi un moyen de rentabiliser sa flotte aérienne.

A titre d’exemple, depuis le début de la pandémie, la compagnie nationale a augmenté considérablement le volume de ses vols de fret vers la France, premier pays étranger desservi par Air Algérie.

En effet, depuis la suspension du trafic aérien et maritime entre les deux pays, Air Algérie avait démultiplié par 4 ses vols de fret par semaine vers la France, a fait savoir Rabah Midou, DG de la filiale cargo d’Air Algérie.

Le directeur général d’Air Algérie cargo a assuré que la compagnie aérienne nationale avait augmenté les capacités d’importation et d’exportation de produits et marchandises, en passant de 5 à 6 vols par semaine à destination de la France avant le début de la pandémie de Covid-19 à une vingtaine de vols par semaine.

Lire aussi : Comment Air Algérie prépare le déconfinement de ses avions

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter

Voir les commentaires

  • Il vous dérangé en quoi. Heureusement que vous n'avez pas le droit décisionnel. A côté de vous mrine le pen est un ange et vous dites que vous êtes d'origine berbère. En tant que berbère moi aussi je ne veux pas de quelqu'un comme vous.

  • Franchement toujours négatif. Ils essayent de s'adapter, au lieu de les encourager vous les décourager.

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies selon notre Politique de confidentialité .

En savoir plus