Catégories Société
| Le
7 avril 2020 18 h 46 min

Coronavirus : Des Algériens toujours bloqués à l’étranger

Par Iss A.M

Un grand nombre de ressortissants algériens restent bloqués à l’étranger, a-t-on appris de différentes sources d’informations ce mardi, 07 avril 2020. En effet, des étudiants non boursiers n’ont pas été rapatriés de Turquie, malgré l’opération organisée par le gouvernement. D’autres ressortissants algériens se trouvent bloqués à l’aéroport de New York. Alors qu’aux Emirats arabes unis, les Algériens doivent se soumettre à un examen de dépistage avant d’être rapatriés au moment où d’autres Algériens protestent quotidiennement devant le consulat algérien en Tunisie pour être rapatriés.

Etudiants bloqués en Turquie

Ainsi, depuis le début de la pandémie, des dizaines d’étudiants non boursiers, en Turquie, ont émis la voeu de rentrer en Algérie pour rejoindre leurs familles. Ces Algériens sont abandonné à leur sort sans aucune solution. Ils n’ont pas été touchés par l’opération de rapatriement organisée par le gouvernement algérien.

En effet, seuls les étudiants qui ont eu accès à une bourse d’études avaient le droit de rentrer au bercail. Ces étudiants sont dans une situation de précarité qui ne leur permet pas de payer à l’avance leurs billets d’avion. Ils soutiennent toutefois que cela sera fait, et ce, dès leur arrivée en Algérie. Ils ont adressé, à cet effet, de nombreux courriels aux représentants diplomatiques ainsi qu’au ministère des affaires étrangères.

Algériens bloqués à New York

D’autres Algériens sont bloqués de l’autre côté de l’Atlantique, plus précisément à l’aéroport JFK de New York. Ils ont adressé une lettre au consul d’Algérie, afin de demander un rapatriement vers l’Algérie. Ces ressortissants révèlent qu’ils sont bloqués à l’aéroport new-yorkais depuis le 17 mars 2020. Ils précisent que certains d’entre eux ont reçu un avis de rapatriement adressé par le consul, mais les compagnies aériennes, Air France et Iberia, refusent de les transporter. Ils expliquent que ces compagnies leur ont refusé l’accès à l’embarquement parce qu’ils ne possèdent pas la nationalité ou la résidence permanente européenne.

Aux Emirats

Du côté des Emirats arabes unis, les ressortissants algériens, qui s’y trouvent encore, sont tenus de suivre un protocole établi par l’Ambassade d’Algérie aux Emirats qui consiste à « procéder à un examen complet » qui permettra de faire un dépistage du Coronavirus avant l’évacuation de ces derniers vers l’Algérie.

Dans un communiqué, l’ambassadeur algérien soutient que les ressortissants se trouvent actuellement dans un hôtel, et maintiennent des échanges constants avec les autorités compétentes du pays, afin de convenir d’une démarche à suivre qui permettra d’effectuer le dépistage en toute sécurité.

En Tunisie

De nombreux Algériens continuent de se rassembler devant le consulat d’Algérie en Tunisie. Ces derniers s’y retrouvent bloqués depuis plus de 15 jours, et ce, pour des raisons différentes (soins médicaux, visites familiales, touristiques). Des protestations sont ainsi organisées chaque jour devant le consulat afin de pouvoir rentrer au pays. La situation reste tendue malgré les affirmations des services consulaires qui ont promis de doubler les efforts afin de trouver une solution à cette situation.

Il faut aussi rappeler que de nombreux Algériens sont toujours bloqués en France depuis la suspension de toutes les liaisons aériennes avec l’Algérie pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Lire aussi : Fin de calvaire pour les Algériens bloqués en Turquie

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Iss A.M

Voir les commentaires

  • Onet toujours bloqué a Marseille aujourd'hui on ai le 6 mai sa nous fait un moi quand et bloqué notre visa et périmé et on veut rentrer chez nous pensée a nous raptriee svp