Coupe d'Algérie : La JS Kabylie éliminée dès les 32èmes de finale

La JS Kabylie s’est inclinée (1-0), ce dimanche 5 janvier 2020, face à l’AS Aïn M’lila lors des 32èmes de finale de la Coupe d’Algérie. La formation des Jaune et Vert est la première grosse équipe du championnat national à sortir à ce stade précoce de la compétition.

En effet, les coéquipiers de Abdelwahid Belgherbi n’ont pas réussi à imposer leur jeu et à inscrire le but libérateur face à une bonne équipe de l’AS Aïn M’lila. Cette dernière a débloqué la situation en sa faveur sur penalty durant les prolongations.

C’est la deuxième fois consécutive que les Canaris sortent dès les 32èmes de finale. Pour rappel, les hommes de Franck Dumas s’étaient effectivement inclinés (2-0), lors du premier match de la compétition la saison dernière face à Amel Ghriss, club de division inter-régions.

Les choses risquent de se compliquer lors des prochaines semaines pour le club de Kabylie après les derniers revers sportifs enregistrés ainsi que les incidents impliquant le président Cherif Mellal notamment sa bagarre avec quelques supporteurs au Maroc.  

L’équipe de la JSK devra donc vite se ressaisir pour aborder de la meilleure des façons le prochain match face au Raja Casablanca pour le compte de la quatrième journée de la Ligue des Champions d'Afrique. Les Kabyles devront surtout s’imposer pour garder leurs chances intactes en compétition continentale, ils sont actuellement à la 3ème du groupe D avec seulement trois points récoltés en trois rencontres.

Résultats partiels des rencontres :

1/32ème de finale

AS Ain M'lila - JS Kabylie 1-0 (AP)  

1/16ème de finale

ASO Chlef - IRB Boumedfaâ 3 - 1 (AP)

SC Mecheria - USM Bel Abbes 0 - 2

USM Annaba - CR Village-Moussa 2 - 0

MC Oran - ARB Ghriss 3 – 1

CSA Marsa - US Biskra 0-1

RC Arba - NA Hussein Dey 1-0 (AP)

A Bou Saada - CR Zaouia 2-0

ES Guelma - MSP Batna 2-1

Olympique Médéa - CR Belouizdad 0-1

AB Chelghoum Laïd - ES Setif 1-5

CA Bordj Bou Arreridj - AS Khroub 1-0

SC Mecheria - USM Bel Abbes 0-2

Lire aussi : Bagarre entre Mellal et des supporters : Ce qui s'est réellement passé

Dans :

1 COMMENTAIRE

  1. Voilà le résultat quand une équipe de foot qui au lieu de recruter de bons joueurs et/ou un bon entraîneur, on recrute un gars juste parce qu’il a été libéré alors qu’il a été arrêté pour provocation avec la farchita. Ah quand la politique se mélange au sport. Génialement, cela ne fait bon ménage. Et cela donne les résultats qu’on a à lz jsk. Pov’jsk.