Catégories Société
| Le
20 septembre 2020 18 h 54 min

Coupure de l’Internet en Algérie : La colère de Tebboune

Par Aylan Afir

Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a exprimé sa colère suite à la coupure de la connexion Internet intervenue la semaine dernière à l’occasion des épreuves de l’examen du baccalauréat. Pour lui, cela n’honore pas l’Algérie, promettant de sévir.

Intervenant lors d’une rencontre avec des responsables de médias, Abdelmadjid Tebboune a montré son courroux après les perturbations graves que la connexion Internet a connues durant les épreuves du baccalauréat. Il sera intraitable sur cette question, a-t-il indiqué.

“Nous avons connu une dégringolade dans plusieurs domaines. Et ce qui s’est passé avec le problème de l’Internet ne nous honore pas” a fait savoir le chef de l’Etat, promettant qu’il ne sera pas très indulgent, notamment en raison du lien étroit qu’il y a entre le futur de l’économie nationale et l’Internet.

“Il n’y aura pas de tolérance avec cette question. Notre pays se dirige vers l’économie numérique, le commerce électronique et le paiement électronique, et nous ne pouvons pas utiliser toutes ces technologies sans Internet” a estimé Abdelmadjid Tebboune.

Pour rappel, l’Algérie a connu une coupure délibérée de la connexion Internet du dimanche 13 au jeudi 17 septembre. Un black out quasi-total qui visait à empêcher les candidats à l’examen du baccalauréat de tricher dans les épreuves, comme cela a été le cas, les années précédentes.

Cet épisode a causé des désagréments certains à tous les Algériens, particulièrement ceux dont le travail dépend exclusivement de l’Internet. Les Algériens n’ont pas été très tendres dans leurs commentaires avec les responsables de l’Etat, dont ceux d’Algérie Télécom. Surtout que des médias étrangers ont abordé cette question et certains avec beaucoup de sarcasme.

Lire aussi : Algérie : La connexion Internet coupée à l’occasion de l’examen du baccalauréat

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Aylan Afir

Voir les commentaires