Hakim M
22/06/2019 11:25

France : vers une baisse du prix de la carte de séjour ?

Les deux députés Stella Dupont (LREM) et Jean-François Parigi (LR) ont dénoncé les tarifs élevés des titres de séjour que doivent payer les immigrés en France.  Ainsi, ils proposent de baisser ce tarif, qui compromet « l’intégration de certains étrangers » à travers un rapport présenté, jeudi 20 juin, en commission des finances.

Les étrangers séjournant légalement sur le territoire français doivent à chaque fois payer des taxes afin d'obtenir ou de renouveler leurs titres de séjour. « Le montant de ces taxes est variable mais représente souvent 269 euros par titre de séjour voire 609 euros dans certaines situations particulières », révèle le rapport de la députée Stella Dupont.Avec ces tarifs la France se situerait dans la « fourchette haute de l’UE », constate le même rapport.

Risque sur l'intégration de certains étrangers

Soutenue dans sa démarche par son homologue du parti Républicain, Jean-François Parigi, la députée de La République en marche, Stella Dupont a considéré que ces contributions peuvent « compromettre l'intégration de certains étrangers ». Selon elle « on ne cesse de représenter les immigrés comme des profiteurs. Là, ils payent plus chers que les nationaux ». En effet, le prix d’un passeport pour un Français est de 89 euros et la carte d’identité est gratuite.
Par ailleurs, le député LR, Jean-François Parigi, explique que « le paradoxe est tel que certaines associations participent au paiement des taxes sur les titres de séjour au moyen de subventions accordées par l’État ». Il souligne « une situation baroque » puisque de « l'argent public sert au paiement de taxes imposées par l'État ».

« Il faut baisser le prix des cartes de séjour »

Afin de mettre fin à cette situation, Stella Dupont et Jean-François Parigi estiment qu'« il faut baisser le prix des cartes de séjour ». Ainsi, ils proposent de réduire à 100 euros le prix du visa de régularisation et de diviser par deux le prix du renouvellement d’une carte de séjour temporaire. Les deux députés conseillent également de privilégier « la délivrance de titres de séjour pluriannuels » pour que les étrangers n'aient plus à payer annuellement les 269 euros de frais de renouvellement.

Lire aussi : France. Titres de séjour : Les contraintes de la diaspora algérienne

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus