Shérazade
12/11/2019 10:26

L’Espagne risque de suspendre les Visas Schengen pour les Algériens (Exclusif)

Le Consulat d’Espagne en Algérie risque de ne plus délivrer de visas Schengen pour les Algériens, a appris Observ'Algérie d'une source bien informée. En effet, l’Espagne pourrait ne plus octroyer des visas Schengen aux Algériens. Les futurs visas permettraient uniquement de se rendre au Royaume d’Espagne, nous a révélé une source de l’intérieur du consulat.

Considéré comme de « potentiels migrants clandestins », les Algériens sont de plus en plus pointés du doigt par les états membres de l’Union Européenne. Des mesures et des  politiques ont, nouvellement, été mis en place pour limiter le flux migratoire algérien, mais cela n’empêche pas les Algériens de décrocher leur passe pour l’Europe.

En revanche, Si la France a su se montrer stricte, l’Espagne, et malgré des restrictions, délivre toujours des visas d’entrées pour l’espace Schengen. D’ailleurs, les rendez-vous de dépôt de dossier sont quasiment indisponibles pour les deux villes Alger et Oran. C’est pour dire à quel point le Royaume d’Espagne est « clément » comparé à la France.

Des visas de circulation sur le territoire espagnol uniquement :

C’est une nouvelle qui risquerait de faire beaucoup de bruit, si les autorités espagnoles l’adoptent. Ainsi, et d’après une source proche de l’administration consulaire d’Espagne en Algérie, le Royaume d’Espagne envisagerait de ne plus délivrer de visas Schengen. «  Ce pays européen ne veut pas sanctionner les Algériens » nous affirme notre source.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Cela dit, « la visite doit se limiter au territoire espagnol ». Les futurs visas d’Espagne permettraient, entre autres, de visiter l’Espagne au sud de l’Europe, ses archipels et ses îles (des Îles Canaries, et celui des Îles Baléares, Îles Zaffarines…). Notre source nous annonce, par ailleurs, que « la procédure d’obtention de visas ne sera pas durcie ».

L’Espagne réprimandée par l’Union Européenne ?

Cette initiative ne viendrait pas du gouvernement de Pedro Sánchez, mais plutôt du parlement Européen. En effet, l’Espagne a toujours fait pression sur l’Union européenne pour accroître son soutien financier au Maroc dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine. En contrepartie l’Union Européenne, aurait proposé de nouvelles mesures de délivrance de visas, pas seulement aux Marocains, mais pour tous les pays du Maghreb.  L’Espagne est libre de délivrer des visas, à condition, que cela se limite à son territoire. Ainsi, l'Espagne serait la seule bénéficiaire des frais de tourisme.

Enfin, ces nouvelles mesures  risqueraient de se détendre également sur l’Italie. La nouvelle selon laquelle ce pays Européen facilitera l’octroie de visa aux Algériens, pourrait être une fausse bonne nouvelle. L’Italie a des conflits avec l’Union Européenne à cause de l’immigration clandestine, et cette restriction pourrait arranger les deux parties européennes, a-t-on également appris.

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus