Hakim M
27/07/2019 13:38

Une femme d’origine algérienne victime de racisme au Canada

Une femme d'origine algérienne a reçu des insultes racistes et misogynes de la part d'un citoyen canadien à Montréal. La police locale n'a pas tardé à ouvrir une enquête sur l'incident, rapporte le quotidien québécois « La Presse ».

Les faits remontent à l'après-midi du mardi 23 juillet sur le boulevard Saint-Laurent, dans l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville à Montréal. À son retour de la garderie, la femme d'origine algérienne discutait avec sa fille qu'elle avait récupérée. C'est là qu'un homme qui les a croisées s'est arrêté après avoir entendu la mère parler en arabe. « Ça l'a accroché. Ça l'a dérangé. C'est à ce moment que les attaques ont débuté », a-t-elle déclaré.

L'Algérienne raconte que l'homme « a commencé à crier et à dire des vulgarités. Je n'ai pas tout compris de ce qu'il a dit. [...] ensuite, il m'a demandé pourquoi je parlais dans cette langue. Ça l'a dérangé. Je me suis arrêtée et je lui ai dit : "monsieur, cela ne vous regarde pas, dans quelle langue je parle". Il a commencé à me crier dessus et à traumatiser ma petite fille ». « Quand les propos ont commencé à devenir de plus en plus haineux, j'ai demandé à une femme qui sortait de la garderie de filmer ce qui se passait », poursuit-elle.

Cette dernière n'a pas pu filmer toute la scène. La vidéo a d'ailleurs été partagée sur les réseaux sociaux. Elle montrait l'homme s'approcher de la femme qui filmait et la menaçait de la prendre en photo. L'homme se penche par la suite vers la petite fille de 3 ans en pleurs, lui proférant des injures.

D'autre part, la femme d'origine algérienne a confié que sa fille a été touchée par cette histoire, « elle était vraiment sous le choc. Je ne l'ai pas emmenée directement à la maison après. Je suis allée avec elle dans un parc pour qu'elle oublie ce qui s'était passé. [...] Elle pleurait ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

La police de Montréal ouvre une enquête

Par ailleurs, la même source affirme que la jeune femme avait finalement décidé de porter plainte contre son agresseur. « Nous sommes tous Québécois, nous vivons tous dans la même société. Nous travaillons, nous contribuons tous à la société. Le Québec accepte le monde tel qu'il est. Ça me touche parce que ce n'est pas dans ses valeurs de ne pas accepter les personnes telles qu'elles sont », a-t-elle plaidé.

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a ainsi décidé de mener une enquête. « Si nous concluons que c'est un crime haineux, des accusations pourraient être portées », a fait savoir Véronique Dubuc, porte-parole du SPVM.

Lire également : Canada : un Algérien porte plainte contre un policier de Montréal pour racisme

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus