Algériens agressés à Lyon : Le parquet ouvre une enquête

22/07/2019 17:55

Le parquet de Lyon a ouvert une enquête dans l'affaire de l'agression d'une famille algérienne par un groupe d'extrême droite. L'agression a eu lieu durant les liesses accompagnant la victoire de l'Algérie en Coupe d'Afrique des nations. La sûreté départementale du Rhône tente aussi de déterminer si ce groupe a commis d’autres faits lors de cette soirée, d'après le journal français Le Progrès.

Un couple et leur enfant de deux ans participaient en voiture à la liesse dans les rues de Lyon. Une trentaine d'individus cagoulés, vêtus de noir et armés de battes de baseball ont ensuite profité d'un feu rouge dans le Ve arrondissement pour agresser cette famille.

Les victimes, habitant Villefranche-sur-Saône, ont aussitôt déposé plainte. Les occupants de la voiture ont indiqué aux enquêteurs que les assaillants avaient brisé la vitre du véhicule, occasionnant des blessures au père de famille. Ce dernier a eu six jours d'incapacité, alors que la violence de l'agression a choqué son épouse.

Des Algériens agressés par des extrémistes de « l'ultra-droite »

Selon le parquet, la sûreté départementale du Rhône a ouvert une enquête pour « violence aggravée, dégradation aggravée et menaces de mort à caractère raciste ». À noter aussi que le caractère raciste s'explique par le fait que les agresseurs criaient « sales bougnoules » en accomplissant leurs actes de violence.

De son côté, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, n'a pas tardé à réagir à cette agression. « Des individus vêtus de noir, cagoulés, munis de battes, venant du vieux Lyon et criant "sales bougnoules". Comment ne pas voir là la marque nauséabonde de l’ultra-droite ? Il est temps que ces groupuscules violents soient mis hors d'état de nuire ! » a-t-il estimé sur son compte Twitter.

Agressions physiques et verbales contre les Algériens

Enfin, selon la police, trois autres femmes auraient subi le même type d’attaques ; des attaques pour lesquelles les victimes n'ont pas jugé nécessaire de déposer plainte.

La victoire de l'Algérie en Coupe d'Afrique des nations a engendré des liesses dans plusieurs villes de France, particulièrement à Paris, Marseille et Lyon. Cependant, ces célébrations ont donné lieu à des débordements dénoncés par les autorités. La droite française a tenu plusieurs discours haineux vis à vis des supporteurs algériens, à l'instar de Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan et le maire de Béziers.

Laisser un commentaire