Ahmed Oul
10/09/2019 17:08

Air Algérie se prononce sur le rachat d'Aigle Azur

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie s'est prononcée, hier lundi 9 septembre 2019, à propos d'un éventuel rachat des actions de la compagnie aérienne française Aigle Azur. Air Algérie a expliqué qu'elle devrait d'abord lancer une étude de la situation générale de la compagnie, placée depuis lundi dernier en redressement judiciaire.

La compagnie aérienne algérienne a fait savoir dans un communiqué qu'elle n'a pas encore proposé une offre mais serait intéressée de mettre la main sur Aigle Azur pour renforcer sa position sur le marché aérien. « Concernant la proposition du rachat des actions d’Aigle Azur, cette démarche doit intervenir après une étude sur la situation de la compagnie, définir la somme de ses dettes cumulées, connaître la situation de son personnel ainsi que les slots à partir des aéroports français, » précise Air Algérie.

Le compagnie algérienne pose néanmoins, des condition préalables pour le rachat des actions de la société française, fondée par le franco-algérien, Arezki Idjerouidene. « Si toutes les données sont disponibles, nous pouvons passer au stade de la discussion sur l’acquisition ou non d’actions de la société », précise le même communiqué.

Air Algérie a les moyens pour racheter Aigle Azur

Par ailleurs, le PDG d’Air Algérie Bekhouche Allache a indiqué dimanche dernier, que la compagnie nationale a « les moyens » pour racheter Aigle Azur. Mais la décision revient à l’État algérien. « Les moyens sont disponibles pour racheter Aigle Azur, mais il y a un ministère de tutelle qui est le ministère des Transports et un État. C’est eux qui décident », a précisé M. Allache.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Pour rappel, Aigle Azur réalise entre 50% et 60% de son activité sur la liaison entre l’Algérie et la France. Elle dessert six aéroports algériens et emploie 350 personnes en Algérie.

Air France en principal concurrent

Pour le moment, le principal acquéreur potentiel qui a émis de l’intérêt pour Aigle Azur est le géant français, Air France qui « serait prêt à faire une offre de reprise ». Ainsi, la compagnie française ne veut pas laisser un rival faire main basse sur Aigle Azur et développer une concurrence frontale vis-à-vis de sa filiale à bas coûts Transavia, établie à Orly.

Il faut signaler que même si Aigle Azur est en quasi-faillite, la compagnie a un potentiel énorme. Elle dispose en effet d’environ 10000 « slots » (des créneaux de décollage et d’atterrissage) à Orly. Un véritable pactole, car l’aéroport parisien est limité à 250’000 mouvements par an et il est presque arrivé à saturation. Comme le prévoit la réglementation, ces slots ne peuvent être vendus. Pour mettre la main dessus, il faut racheter la compagnie.

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus