Hakim M
15/08/2019 11:30

Marché parallèle : L'euro toujours orienté à la baisse face au dinar algérien

Le prix de l'euro poursuit sa baisse au niveau des marchés noirs de devise en Algérie. Hier, 14 août 2019, la monnaie européenne est descendue sous les 190 dinars sur le marché parallèle, d'après le quotidien arabophone Echorouk.

Le cours de l'euro continue de s'effondrer sur le marché noir. En effet, au niveau du Square Port-Saïd d'Alger, principal marché informel en Algérie, la monnaie unique européenne s’échange à 187 dinars en achat et à 182 dinars à la vente. Des prix orientés à la baisse lorsqu'on sait que l'euro valait 192 dinars il y a quelques jours.

Le dollar américain (USD) n'échappe pas non plus à cette tendance baissière. Le billet vert valait 167 dinars hier à la vente et 163 dinars à l’achat au niveau du Square Port-Saïd.

La fin de la période du hajj accélère la baisse de l'euro

Les observateurs du marché parallèle de l'euro expliquent l'accélération de la tendance baissière par la fin de la saison du pèlerinage (Hajj). Cette période contribue habituellement à la hausse des prix.

D'autre part, les cambistes évoquent un brusque déclin de la demande depuis quelque temps. En effet, les différentes arrestations et enquêtes ouvertes sur des hommes d'affaires et leurs entreprises, impliqués dans des affaires de corruption, ont grandement contribué à la chute spectaculaire de la demande pour l'euro et le dollar.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Notons également que l'arrivée des émigrés durant cette saison estivale a contribué à augmenter la pression à la vente. Les experts estiment également que la suspension des importations avait sensiblement réduit la demande de la devise et provoqué la chute des prix.

Rappelons que les cours de l'euro et du dollar sont en baisse depuis le début du mouvement populaire, le 22 février. Cette baisse s'est poursuivie avec la réticence des hommes d'affaires et des commerçants à acquérir de la devise en grande quantité, compte tenu de l'hostilité de la rue vis-à-vis des activités illégales touchant au change.

Lire aussi : Euro : stable sur le marché officiel, en chute libre sur le marché noir

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus