Catégories Sports
| Le
19 septembre 2020 14 h 57 min

Equipe d’Algérie : La FIFA adopte une nouvelle loi en faveur des binationaux

Par Maacha H.

La FIFA a décidé d’adopter une nouvelle loi assouplissant les conditions de changement de nationalité sportive pour les joueurs binationaux. Sous certaines conditions, ces derniers peuvent désormais changer de nationalité sportive même après avoir joué en senior.

Réuni vendredi 18 septembre en visioconférence, le Congrès de la FIFA a voté en faveur de l’amendement qui permettra aux joueurs ayant la double nationalité de changer de nationalité sportive, même après avoir déjà joué un match officiel avec un autre pays. Chose qui était interdite auparavant.

Désormais, tout joueur binational pourrait changer de nationalité sportive en senior. Néanmoins quatre conditions sont imposées. Il est d’abord exigé du joueur de ne pas avoir joué plus de trois matchs avec sa première sélection. Le concerné doit être âgé de moins de 21 ans lors de sa première sélection. Aussi, cette loi ne concerne que les joueurs qui n’ont plus reçu de convocation en sélection depuis au moins trois ans. Enfin, la FIFA exige du joueur binational de ne pas avoir disputé de phase finale d’une Coupe du monde ou un tournoi continental (Euro, CAN, etc.) avec sa première sélection.

Le Maroc sera le grand bénéficiaire

Rappelons qu’auparavant, tout joueur ayant joué un match officiel avec une sélection nationale ne pouvait plus changer de nationalité sportive. Une règle qui “bloquait” de nombreux talents et les empêchait de mener une carrière internationale avec une autre sélection. Ce fut notamment le cas avec Camel Meriem, qui est passé à côté d’une grande carrière internationale avec l’Algérie

, lui qui n’avait que trois sélections à son actif avec l’équipe de France.

Le Maroc sera le grand bénéficiaire de cette réforme de la FIFA sur les binationaux. La sélection marocaine pourrait bientôt profiter des services d’internationaux européens ayant des origines marocaines. Ce sera le cas notamment du joueur hispano-marocain Munir El Haddadi qui avait exprimé son vœu de jouer avec les Lions de l’Atlas. Ce que la FIFA avait jusque-là refusé, car le joueur avait déjà joué un match avec l’équipe d’Espagne, en 2014.

Cette nouvelle loi va permettre aux Lions de l’Atlas de récupérer l’ancien attaquant du FC Barcelone, mais également Anwar El Ghazi (Pays-Bas) et Zakaria Bakkali (Belgique). Du côté de l’équipe d’Algérie, cette nouvelle règle FIFA ne va pas profiter dans l’immédiat à certains joueurs binationaux. Les conditions susmentionnées ne permettront pas à un joueur comme Karim Benzema, dont des rumeurs ont circulé sur sa probable venue chez les Fennecs, d’être sélectionné en équipe d’Algérie.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Afficher la suite
Maacha H.

Mots-clés FIFA