Catégories Faits divers
| Le
30 octobre 2020 12 h 12 min

France : Un Algérien tue son compatriote dans son sommeil

Par Ahmed Oul

Un Algérien de 28 ans aurait poignardé mortellement un compatriote dans son sommeil, en France. Les faits se sont déroulés dans la nuit de mercredi 28 octobre, dans un appartement du centre-ville de Compiègne, dans l’est de la France. Le présumé meurtrier s’est rendu de son plein gré à la police municipale pour avouer son crime.

Selon le journal régional Courrier picard, qui a rapporté l’information, les deux hommes, tous deux de nationalité algérienne, seraient des amis de longue date. Le meurtrier présumé était hébergé depuis trois semaines chez la victime et aucun différend n’est connu entre eux.

Les enquêteurs qui se sont déplacés sur les lieux du crime, découvrent le corps de la victime, âgée de 32 ans, gisant dans son lit. La victime aurait été morte d’une blessure au thorax, qui semble avoir été provoquée par une arme blanche. Le suspect, qui a expliqué aux policiers que sa pulsion meurtrière provenait d’une vision lors d’une séance de méditation, a immédiatement été placé en garde à vue.

Le suspect souffrirait de problèmes psychologiques

Selon les enquêteurs chargés de l’affaire, le suspect présentait les signes de problèmes psychologiques. Outre le fait qu’il aurait entendu des voix lors de sa méditation, il tient des « propos incohérents ». Les enquêteurs précisent que plusieurs examens doivent encore compléter l’enquête. Il s’agit notamment d’une autopsie de la victime mais aussi d’une étude psychologique du suspect.

Par ailleurs, un sans-papiers algérien âgé de 26 ans a été déféré, lundi 26 octobre, devant le parquet du Havre, dans le nord de la France. L’homme a été interpellé pour violences et menaces de mort contre son ex-conjointe. Celle-ci avait déjà déposé deux plaintes contre le mis en cause.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Ahmed Oul