OBS Algérie
11/06/2017 10:30

Farid Ikken : premières conclusions de l'enquête

L'enquête sur Farid Ikken, l'algérien de 40 ans suspecté d'avoir perpétré l'attaque au marteau contre des policiers à Paris le 06 juin dernier, livre ses premières conclusions.

En effet, le procureur de la république de Paris François Molins a tenu une conférence de presse hier samedi lors de laquelle il a indiqué que Farid Ikken a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Le procureur a indiqué que le suspect présentait un profil atypique d'«intellectuel» et qu'il était en situation régulière en France « où il semblait inséré ». Farid Ikken sera présenté prochainement devant un juge terroriste, a indiqué le procureur.

François Molins a indiqué que Farid Ikken était inconnu des services de sécurité français et qu'il n'avait jamais été condamné auparavant, comme il a fait savoir qu'il n'avait « aucun contact etabli » avec des individus présents dans les zones de guerre en Irak et en Syrie.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

La même source a également indiqué que des fichiers et documents de propagande terroriste ont été retrouvés sur l'ordinateur portable du suspect. Des magazines de l'organisation terroriste Daesh, tels que Dabiq et Dar Al Islam, ont également été récupérés par les enquêteurs, a indiqué François Molins.

Le procureur suggère ainsi que Farid Ikken se serait radicalisé de manière « solitaire sur internet », il aurait également « immédiatement reconnu les faits » après son arrestation, se définissant comme « un musulman sunnite avec une pratique plutôt dure depuis environ dix mois ».

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus