Ahmed Oul
16/07/2019 13:49

France : Un amiral français insulte les supporteurs algériens

France – L’officier des marins-pompiers de Marseille, l'Amiral Charles-Henri Garié, s'en est pris violemment aux supporteurs algériens, dans une interview accordée, lundi 15 juillet, au journal français 20 Minutes.

L'amiral Charles-Henri Garié a qualifié les supporteurs algériens, qui sont à l'origine de débordements enregistrés en marge des célébrations de la qualification de l’Algérie​ en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019, de « bandes d’ânes qui ont agressé les marins-pompiers de Marseille ».

Le chef des pompiers de Marseille a affirmé que quatre véhicules des marins-pompiers en intervention, deux ambulances, un camion échelle et un fourgon, ont été victimes de dégradations et de vols à Marseille. Des pompiers ont été également agressés par des supporteurs qui fêtaient la qualification de l’Algérie pour la finale de la Coupe d'Afrique des nations.

Du matériel saccagé à Marseille

« Dans la joie idiote, plusieurs personnes ont attrapé les véhicules qui n’étaient pas dans les mêmes secteurs et les ont secoués. Une ambulance et un camion échelle ont eu les vitres brisées. Une radio a été volée, certains ont piqué la lance pour s’amuser avec l’eau, et il y avait des victimes à l’intérieur. Imaginez dans quel état de traumatisme elles étaient. Je trouve ça absolument scandaleux », indique Charles-Henri Garié.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

L'officier de Marseille est allé jusqu'à insulter les supporteurs algériens en les qualifiant de « bandes d’ânes ». « La liesse collective ne justifie pas l’agression d’un marin-pompier, qui est là pour Marseille et au service des Marseillais. Qu’une bande d’ânes, sous prétexte d’un match de foot, s’en prenne aux marins-pompiers et leur matériel, les secoue, c’est inadmissible », a déclaré l'amiral.

Par ailleurs, il faut dire aussi qu’à chaque victoire de la sélection algérienne, des incidents sont signalés en France. Alors qu’une grande partie des supporteurs des Verts y voit des occasions de fête, d’autres en profitent pour semer la pagaille, allant même jusqu’à affronter les forces de l’ordre.

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus